Diables Rouges - Karel Jarolim: "Plus de six changements ? C'est une idée du camp belge"

04/06/17 à 20:33 - Mise à jour à 20:36

Source: Belga

(Belga) Les fédérations belges et tchèques sont tombées d'accord pour pouvoir effectuer plus de six changements lors de la rencontre amicale qui les attend lundi soir (20h45) au stade Roi Baudouin, à Bruxelles.

Le but de cette décision vient du fait que les fédérations veulent donner du temps de jeu à un maximum de joueurs afin qu'ils gardent le rythme en vue des rencontres qualificatives pour le Mondial russe 2018. Seul bémol à cette décision, cette rencontre amicale ne devrait, en principe, pas être reconnue officiellement par la FIFA et les statistiques des joueurs ne seront donc pas comptabilisées. "C'est une idée qui vient du camp belge et nous étions d'accord avec cela", a déclaré le sélectionneur tchèque Karel Jarolim lors de la conférence de presse dimanche soir à Bruxelles. "Nous sommes satisfaits de cette décision. Ça va permettre d'avoir beaucoup de joueurs frais sur la pelouse et ça facilitera peut-être notre objectif: fermer les espaces derrière et ne pas offrir de possibilités offensives aux Belges. La Belgique est très forte offensivement. Mertens, Lukaku, Hazard, De Bruyne, sont des joueurs que tout le monde aimerait avoir dans son équipe". Samedi, la République Tchèque se déplacera en Norvège pour y disputer la 6e journée de la phase qualificative du groupe C en vue de la Coupe du Monde en Russie. "Ce fut compliqué de trouver un adversaire du même niveau que la Norvège. Nous avions peu de choix. Mais beaucoup de joueurs ont besoin de retrouver du rythme. Espérons que nous puissions faire une bonne partie et obtenir un bon résultat", a conclu Jarolim. (Belga)

Nos partenaires