Diables Rouges : des doutes sur Hazard et des certitudes Lukaku et Mertens

24/08/17 à 10:47 - Mise à jour à 10:46

Source: Belga

Roberto Martinez dévoilera ce vendredi midi à Tubize sa sélection en vue du double rendez-vous de qualification au Mondial 2018, contre Gibraltar à Liège (31 août, 20h45) et la Grèce à Athènes (3 septembre, 20h45).

Diables Rouges : des doutes sur Hazard et des certitudes Lukaku et Mertens

© BELGA

La principale interrogation concerne la présence ou non d'Eden Hazard. Le capitaine des Diable Rouge s'était blessé lors du dernier entraînement avant le match contre la République tchèque début juin. Opéré d'une fracture à la cheville droite, le joueur de Chelsea a repris l'entraînement collectif à la mi-août, mais n'a pas été repris lors des deux premières rencontres de championnat de Chelsea. Dans la presse, cette semaine, le sélectionneur national a laissé planer le mystère, indiquant qu'il n'avait "pas encore pris de décision".

Si l'incertitude règne autour d'Hazard, d'autres pions offensifs ont parfaitement entamé la saison. Romelu Lukaku a déjà fait trembler les filets à quatre reprises lors de ses trois premières rencontres officielles avec Manchester United. Dries Mertens a déjà débloqué son compteur, marquant en Ligue des Champions contre Nice lors du barrage aller.

Derrière, Martinez pourra s'appuyer sur le trio Vincent Kompany-Toby Alderweireld-Jan Vertonghen. C'est au niveau des remplaçants qu'il aura plus de mal à composer sa sélection: Thomas Vermaelen et Dedryck Boyata sont blessés, tandis que Christian Kabasele n'a été titularisé qu'en Coupe de la Ligue et Jason Denayer n'a toujours pas joué.

L'autre casse-tête du sélectionneur concerne sans doute les flancs. S'il n'y a aucun problème pour Yannick Carrasco, Thomas Meunier, absent de la dernière sélection en raison d'une blessure à la cheville, a vu un concurrent redoutable débarquer à Paris en la personne de Dani Alves et n'a été aligné que lors du Trophée des Champions fin juillet. Thomas Foket est indisponible pour 6 mois en raison de problèmes cardiaques et Nacer Chadli, utilisé avec succès sur le flanc droit en Estonie, n'a joué qu'en Coupe de la Ligue.

Après six rencontres, la Belgique est en tête du groupe H avec 16 points. La Grèce suit avec 12 unités, juste devant la Bosnie-Herzégovine (11). Chypre est quatrième (7), l'Estonie cinquième (4) et Gibraltar n'a toujours pas pris de point.

Ce diptyque peut permettre à la Belgique de faire un grand pas vers le Mondial en Russie. Jeudi 31 août, les Diables Rouges affronteront Gibraltar, battu 0-6 à l'aller. La formation est 206e et dernière au classement FIFA et a concédé 24 buts depuis le début de la campagne. Bref, la Belgique (FIFA 9) devrait s'imposer et soigner son goal average au passage. Ce sera une toute autre affaire trois jours plus tard, au stade Karaïskaki d'Athènes.

La Grèce, 38e au classement mondial, est la seule équipe à avoir pris des points aux troupes de Martinez, le 25 mars dernier (1-1). Il avait même fallu un but de Lukaku dans les dernières minutes pour éviter une défaite aux Diables Rouges. 1-1, c'est aussi le score du dernier match joué en Grèce par les Diables Rouges, le 29 février 2012 en amical. Chadli avait répondu au but d'ouverture de Salpingidis. En cas de victoire, les Diables Rouges écarteront sans doute définitivement les Grecs de la course à la première place du groupe, qui offre un ticket direct pour la Russie.

Nos partenaires