Marc Degryse
Opinion

20/03/18 à 13:53 - Mise à jour à 14:26

Diables : plus de questions que de réponses

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, le match contre l'Arabie Saoudite n'a pas énormément d'intérêt.

Diables : plus de questions que de réponses

© BELGA

Le match amical prévu la semaine prochaine contre l'Arabie saoudite me laisse déjà sur ma faim. Quel est le vrai intérêt d'affronter une équipe de ce calibre ? Si je regarde chez nos voisins, chez des adversaires que l'on pourrait croiser sur notre route à la Coupe du Monde, je vois que l'Allemagne affronte l'Espagne et le Brésil. On parle quand même d'autre chose. Là, on peut parler de vrais matches de préparation, de tests grandeur nature.

Un des problèmes des Diables, c'est qu'ils affrontent beaucoup trop peu de grosses équipes dans les phases éliminatoires, et on voit dans les tournois qu'ils ne sont pas nécessairement prêts dès qu'ils se retrouvent contre un grand pays. Alors, si c'est pour programmer un amical à une période déjà discutable, vu que les joueurs ont plutôt besoin de souffler, qu'on ne fasse pas les choses à moitié, qu'on prévoie des chocs contre des géants, carrément. L'Allemagne, l'Espagne et le Brésil sont tous des quarts de finaliste ou des demi-finalistes potentiels au Mondial, mais ils n'ont pas peur de se jauger les uns contre les autres. Que représente l'Arabie saoudite par rapport à ceux-là ?

À trois mois de la Coupe du Monde, si on fait le tour de notre noyau, on ne peut pas être vraiment rassuré. Roberto Martinez a appelé Anthony Limbombe pour la première fois. Une bonne décision, pour moi. Parce qu'on peut se poser des questions quant à la performance de notre flanc gauche. Yannick Carrasco est maintenant en Chine où les débuts de son équipe en championnat sont hyper compliqués, et comment prévoir le niveau que Carrasco aura au moment du tournoi ?

On ne peut pas non plus jurer que Jordan Lukaku serait une alternative fiable. Donc, Limbombe dans le groupe, c'est bien. Je m'attendais même à l'une ou l'autre surprise en plus dans le noyau pour le match de la semaine prochaine. Brandon Mechele et Hans Vanaken auraient peut-être pu recevoir une chance de montrer qu'ils sont capables de s'intégrer dans le groupe.

Partager

"Il faut avouer qu'on a pour le moment plus de Diables à la recherche de leurs meilleures sensations que de gars au sommet de leur art."

On a pour le moment quelques joueurs qui pètent la forme. Michy Batshuayi continue à marquer avec Dortmund, Romelu Lukaku continue à être efficace avec Manchester United. Même chose pour Radja Nainggolan avec Rome. Bien sûr que sa convocation est logique, qui oserait dire le contraire ? Et Dries Mertens continue à faire le boulot avec Naples.

Malheureusement... c'est à peu près tout en ce moment. Il faut avouer qu'on a plus de joueurs à la recherche de leurs meilleures sensations que de gars au sommet de leur art. C'est pour ça que ce rassemblement des Diables doit surtout être une semaine avec des approches très individualisées. Kevin De Bruyne et Eden Hazard ont clairement besoin de souffler, par exemple.

Thibaut Courtois a un souci musculaire. Simon Mignolet ne joue pas avec Liverpool. Thomas Vermaelen n'a pas plus de temps de jeu à Barcelone. Toby Alderweireld a aussi ses problèmes physiques. Vincent Kompany restera toujours un point d'interrogation. Marouane Fellaini revient de blessure. Nacer Chadli est toujours out. Steven Defour est forfait depuis longtemps pour la Russie. Christian Benteke n'est pas repris contre l'Arabie parce qu'il n'est pas à niveau. Divock Origi ne fait sûrement pas la meilleure saison de sa vie. Kevin Mirallas doit montrer en Grèce qu'il a conservé ses meilleures sensations. Thomas Meunier ne joue pas énormément avec Paris, mais bon, lui n'a pas beaucoup de concurrence en équipe nationale. Ça fait beaucoup, quand même, à trois mois du tournoi.

Nos partenaires