Deuxième victoire du Polonais Kwiatkowski (Sky), Van Avermaet et Wellens sur le podium des Strade Bianche

04/03/17 à 15:58 - Mise à jour à 16:01

Source: Belga

(Belga) Le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky) a remporté la onzième édition des Strade Bianche (WorldTour), samedi, en Italie. Déjà vainqueur en 2014, Kwiatkowski s'est imposé en solitaire au terme des 175 km autour de Sienne, en Toscane. Il a franchi la ligne d'arrivée, tracée sur la Piazza del Campo de Sienne, en haut d'une côte finale de 16% en moyenne, avec 15 secondes d'avance sur Greg Van Avermaet (BMC). Tim Wellens (Lotto-Soudal) a pris la troisième place, à 17 secondes du vainqueur. Un troisième Belge figure dans le top-dix: Tiesj Benoot, huitième.

Sur les chemins de graviers blancs - les 'routes blanches' qui donnent le nom à la course - de la Toscane, cinq hommes sont partis à l'aventure après 35 km de course: les Italiens Simone Andreetta et Mattia Frapporti, le Norvégien Truls Engen Korsaeth, le Français Quentin Jauregui et le Portugais José Gonçalves. Le Français Thibaut Pinot s'est joint aux échappés une dizaine de kilomètres plus tard. Ce groupe a compté jusqu'à 7 minutes d'avance sur le peloton. Au fil des secteurs en graviers, le peloton éclatait en plusieurs morceaux. Greg Van Avermaet figurait dans le premier groupe de poursuivants. Le double champion du monde Peter Sagan était, lui, lâché. Le Slovaque, pas au mieux, abandonnait à 62 km de l'arrivée. L'avance du groupe de tête, où Frapporti a été le premier lâché, fondait progressivement. Derrière eux, le groupe des poursuivants comprenait notamment Van Avermaet, Benoot, Wellens, Stybar, Dumoulin, Moser, Stybar et Kwiatkowski. A une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, Wellens plaçait une première attaque. Mais ce sont Kwiatkowski, Dumoulin, Stybar et Boasson Hagen qui ont rejoint les premiers Pinot, Jauregui, Korsaeth et Gonçalves, à 32 km de l'arrivée. Van Avermaet, Wellens et l'Australien Durbrige sont revenus à leur tour peu après. Une nouvelle accélération de Wellens, à 20 km de l'arrivée, provoquait une cassure dans le groupe de tête. Seuls Van Avermaet, Wellens et Kwiatkoswki parvenaient à suivre le coureur de Lotto-Soudal. Dumoulin, Juul Jensen et Durbridge réussissaient toutefois à revenir sur le quatuor. A 15 km de la ligne, Kwiatkowski partait en solitaire. Le Polonais, vainqueur en 2014, creusait d'emblée un petit écart et entamait la dernière portion de graviers avec une dizaine de secondes d'avance. L'ancien champion du monde ne faiblissait pas, que du contraire. Il portait même son avance à 30 secondes sur Van Avermaet, Wellens et Stybar. Kwiatkoswki a conservé son avance sur la côte finale. Il s'adjuge l'épreuve pour la deuxième fois et succède au palmarès au Suisse Fabian Cancellara. Derrière lui, Van Avermaet prenait la deuxième place à 15 secondes, juste devant Wellens, troisième à 17 secondes. Stybar est quatrième à 23 secondes. Tiesj Benoot s'est classé huitième, à 2:20 du vainqueur. (Belga)

Nos partenaires