Deschacht condamné à une amende de 24.000 euros dans l'affaire des paris

28/06/17 à 16:04 - Mise à jour à 16:04

Source: Belga

Le joueur d'Anderlecht Olivier Deschacht a été condamné à une amende de 24.000 euros par la Commission des jeux de hasard pour avoir parié sur des matchs de football auxquels il a participé. Un appel peut être introduit contre cette décision auprès du tribunal de première instance. Son frère Xavier a écopé d'une amende de 6.000 euros.

Deschacht condamné à une amende de 24.000 euros dans l'affaire des paris

© BELGAIMAGE

"Parier sur ses propres matches est donc en infraction à la loi sur les jeux de hasard. Le parquet peut dans ce cas, décider de poursuivre le joueur ou de ne pas le faire et de transmettre le dossier à la Commission en vue d'une condamnation à une amende", rappelle la Commission des jeux de hasard.

Sans nommer l'emblématique défenseur du Sporting d'Anderlecht ni son frère, l'instance indique dans un communiqué que "l'enquête de la cellule contrôle a mis en évidence des indices selon lesquels des sportifs pariaient sur leurs propres matches".

"Les sportifs" - Xavier et Olivier Deschacht - "ont été condamnés à une sanction sous la forme d'amendes administratives allant de 6.000 euros à 24.000 euros". La condamnation a été confirmée par l'avocat du joueur, Me Luc Deleu, mais celui-ci n'est pas encore en mesure de se prononcer quant à un éventuel appel.

La Commission a estimé que l'amende maximale autorisée de 100.000 euros "n'était pas proportionnée si l'on tient compte de la hauteur des montants pariés sur les différents matches".

Cependant, "une des amendes est plus élevée que celles prononcées dans des dossiers similaires car la personne a comme joueur professionnel parié à plusieurs moments, même sur sa propre défaite". Un match de Ligue des Champions perdu par Anderlecht contre Benfica en 2013 est dans ce cas notamment visé.

"En outre, il n'a pas montré qu'il avait conscience des reproches qui lui étaient adressés bien que ces faits aient été constatés par différentes autorités (enquêteurs, parquet, secrétariat, Commission des jeux de hasard)", précise la Commission.

L'avocat du joueur anderlechtois avait estimé, à l'issue de l'audience devant la Commission à la mi-mai, que son client, qui s'y était présenté, "ne pouvait être qu'acquitté sur base du dossier". Il avait souligné que depuis 2009, soit après le départ de l'ancien Diable rouge du domicile familial, seul Xavier Deschacht avait fait usage du compte incriminé.

Au total, 2.622 paris sportifs ont été effectués depuis ce compte. Le défenseur de 36 ans pourrait encore être sanctionné sportivement par l'Union belge de football.

Nos partenaires