Des étudiants montois pris à partie par des supporters de Genk

27/10/15 à 14:09 - Mise à jour à 14:16

Source: Sportmagazine

Des étudiants mènent l'ambitieux projet de faire le tour des kops du pays. Leur passage par la Zuidtribune de Genk ne restera pas un bon souvenir.

Des étudiants montois pris à partie par des supporters de Genk

Les supporters de Genk n'ont pas été tendres avec les fans montois. © BELGA

À Genk, les supporters les plus chauds se retrouvent dans la Zuidtribune, derrière l'un des deux buts de la Cristal Arena. C'est là, dans le kop limbourgeois, qu'ont pris place trois des membres du projet " 90 minutes in Stade ". Étudiants en journalisme et supporters du défunt RAEC Mons, ils ont décidé d'entamer cette saison par un tour des kops du pays en évaluant l'ambiance, le jeu et les infrastructures des stades qu'ils visitent.

Un périple qu'ils mènent avec leurs écharpes de Mons autour du cou. Rouge et blanc, donc. Soit précisément les couleurs de Mouscron, plantureux vainqueur de Genk vendredi soir. En plein match, entre les célèbres " Forza Racing " chantés par le kop bleu et blanc, un steward est venu avertir le trio que leurs écharpes étaient un peu trop visibles, et suscitaient l'irritation de certains supporters limbourgeois déjà peu enthousiasmés par le spectacle livré par leurs protégés sur la pelouse.

En seconde période, quand une partie de la Zuidtribune a entonné le bien connu " les Wallons c'est du caca ", l'un des étudiants a sorti son téléphone pour filmer la scène. Menaces et crachats ont rapidement suivi de la part d'un supporter, et un steward a dû intervenir pour le calmer.

La suite de la soirée du trio est encore moins enthousiasmante. Sur leur blog, Simon Hamoir raconte que deux policiers en civil sont venus à leur rencontre au bas de la tribune après la fin du match pour les prévenir que certains supporters de Genk voulaient " laver l'affront du terrain " en dehors de l'enceinte de la Cristal Arena.

C'est donc suivis à distance par une escorte policière qu'ils ont dû regagner leur voiture, évidemment garée assez loin du stade (les habitués des lieux comprendront). Une soirée festive qui s'est terminée dans la peur, et la preuve qu'il ne fait pas vraiment bon afficher des couleurs rivales dans la Zuidtribune.

Par Guillaume Gautier

Nos partenaires