Décès Antoine Demoitié: la RLVB témoigne sa tristesse, les coureurs appellent à une action contre les motards

28/03/16 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Belga

(Belga) Comme nombre de coureurs et anciens coureurs, la Royale Ligue Vélocipédique Belge (RLVB) a réagi lundi à l'annonce du décès du coureur liégeois de l'équipe Wanty-Groupe Gobert Antoine Demoitié à la suite de son accident survenu dans Gand-Wevelgem.

"La Royale Ligue Vélocipédique Belge partage le deuil de la famille, des amis et de l'équipe de Antoine Demoitié, qui est décédé suite à un accident dramatique lors de la course Gand-Wevelgem. Nous souhaitons à ses proches tout le courage pour surmonter cet événement tragique", écrit la fédération belge sur son site internet. Demoitié, 25 ans, victime d'un chute à Sainte-Marie-Cappel a ensuite été heurté à la tête par une moto suiveuse qui n'a pas réussi à l'éviter. Le porte-parole de l'équipe Wanty-Groupe Gobert, José Been a mis hors de cause le motard expérimenté dans ce dramatique accident. Il a essayé de freiner mais la moto est tombée sur la tête de l'infortuné Antoine Demoitié. Cet accident n'est donc pas comparable à ceux qui se sont produits ces derniers mois, notamment celui dont a été victime Stig Broeckx le mois dernier à Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Le coureur de Lotto-Soudal avait été renversé par un motard imprudent. Pareille mésaventure était arrivée à Peter Sagan et Sérgio Paulinho de la dernière Vuelta. L'équipe Tinkoff avait même menacé de quitter la course. Greg Van Avermaet alors qu'il filait seul à 7 km de l'arrivée de la Clasica San Sebastian le 1er août dernier avait lui aussi été renversé par un motard et perdu toute chance. Plusieurs coureurs, dont Alberto Contador ont appelé à prendre des mesures contre les (nombreux) motards qui accompagnent le peloton dans les courses. "Il est MAINTENANT nécessaire de les contrôler", a écrit 'El Pistolero'. "Faut-il que des événements tragiques surviennent avant qu'un changement n'intervienne" se demande Michael Rogers. "S'il vous plaît, UCI et CPA (Cyclistes professionnels associés, l'association des coureurs pros), vos coureurs ont besoin de vous." Le coureur d'Etixx-Quick Step Dan Martin reconnaît la nécessité des motards sur la course mais s'interroge sur leur comportement. "Dépasser le peloton dans des descentes ou dans des moments cruciaux de la course, quand la vitesse est élevée et qu'il y a la bagarre pour les positions, n'est simplement pas sans danger", estime l'ancien vainqueur de Liège-Bastogne-Liège et du Tour de Lombardie. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos