Décès à 85 ans de Raymond Kopa, premier français Ballon d'Or

03/03/17 à 09:37 - Mise à jour à 10:22

Source: Belga

(Belga) Le Français Raymond Kopaszewski, Raymond "Kopa", est décédé vendredi à l'âge de 85 ans, rapporte le Courrier de l'Escaut en France. Ce monument du football français, symbole du grand Stade de Reims, a remporté la Coupe d'Europe à trois reprises avec la légendaire équipe du Real Madrid d'Alfredo Di Stefano, en 1957, 1958 et 1959.

"Il est décédé à 08h15 après une rechute de sa maladie. Raymond a été hospitalisé dimanche", ont confirmé ses proches. Issu d'une famille d'immigrés polonais venus travailler dans les mines du nord de la France, il est né en octobre 1931 à Noeud-les-Mines. Mineur également à ses débuts, il y perdra deux doigts suite à un accident, Raymond Kopaszewski, 1m68, a appris à manier le ballon à Noeud-les-Mines. Repéré à l'occasion d'un concours national, celui du jeune footballeur dont il finit deuxième en 1949, l'attaquant entame une carrière dans le football. L'international français avait alors rejoint Angers puis à Reims contribuant à construire la légende du Stade rémois avec deux titres de champion et une finale de Coupe d'Europe des Clubs Champions. Contemporain d'Alfredo Di Stefano, Gento et de son idole Puskas, Raymond Kopa a été leur coéquipier au Real Madrid. Il fut alors international disputant la Coupe du monde en Suède en 1958 terminant 3e avec la France de Just Fontaine. Si Fontaine en fut le meilleur buteur (13 buts), Kopa y fut élu meilleur joueur. Cet attaquant, vainqueur de la Coupe d'Europe avec son club madrilène la même année, décroche le Ballon d'Or. C'est le premier Français à hériter de cet honneur. Il sera d'ailleurs encore 2e l'année suivante. Troisième en 1956 et 1957, cela lui permet de figurer aux côtés de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo parmi les trois seuls joueurs à avoir figuré quatre fois dans le tiercé de tête. Quarante-cinq fois international, il a inscrit 18 buts pour les Bleus. Après sa période au Real Madrid (1956-1959), ponctuée de trois titres européens (1957, 1958 et 1959), Raymond Kopa était retourné à Reims où il achèvera sa carrière en 1967. Un journaliste anglais l'avait un jour surnommé "Le Napoléon du football". (Belga)

Nos partenaires