De Sart : "Ça fait plaisir de voir son nom associé à deux des plus grands clubs de Belgique"

24/05/18 à 16:35 - Mise à jour à 17:01

Du haut de ses 21 printemps, Alexis de Sart s'est imposé en patron dans le milieu trudonnaire. Il revient pour la première fois sur une saison riche en émotions, un départ " forcé " du Standard et une identité hesbignonne (presque) assumée. Extrait.

De Sart : "Ça fait plaisir de voir son nom associé à deux des plus grands clubs de Belgique"

Alexis de Sart. © BELGAIMAGE

Alexis de Sart à propos...

...de son identité hesbignonne : "Je suis le seul Hesbignon de l'effectif (il sourit).Si je le revendique ? Non. (Rires) C'est compliqué à expliquer, mais la Hesbaye, c'est connu pour l'agriculture, le travail dans les champs. Du côté de mon papa, il y a beaucoup d'agriculteurs, qui vivent encore dans des fermes, qui ont des bêtes... Mes cousins ont leur travail et quand ils ont du temps libre le dimanche, ils vont aider leur oncle dans les champs."

...du bilan de sa saison : "L'important, c'était de jouer un maximum de matches. J'avais bien terminé la saison passée en jouant pas mal lors des play-offs 2, où on atteint la finale. Cette saison, j'ai joué une trentaine de matches en championnat, plusieurs en coupe et avec l'équipe nationale. Je suis presque à quarante matches, donc on peut dire que l'objectif est réussi. Et je pense avoir plutôt bien répondu à l'attente, je suis plutôt satisfait. Mais j'aurais pu ajouter des lignes de stats, mettre deux ou trois buts en plus. Il y a eu aussi l'apprentissage d'un nouveau poste. J'ai quasiment toujours été formé devant la défense et là, j'ai appris à jouer plus haut, numéro dix, voire pratiquement neuf et demi. Au début, je n'étais pas spécialement convaincu, mais je me suis adapté, petit à petit."

...de son départ du Standard : "D'un côté, j'étais content de partir. Mais, dans ma tête, je voulais être prêté pour mieux rebondir au Standard par après. Avec le recul, je n'ai aucun regret. Le milieu du foot est comme ça. J'y suis préparé."

...de son avenir : "Ça fait plaisir de voir son nom associé à deux des plus grands clubs de Belgique (Bruges et Anderlecht). C'est bien pour moi, ça me fait un petit de pub. C'est tout bénef (il sourit). Mon futur est un peu flou, c'est vrai. Autant par rapport au club que vis-à-vis de ma situation personnelle (il lui reste un an de contrat, plus un autre en option, ndlr). On attend de voir ce que le club prévoit de faire la saison prochaine. Je laisse mes conseillers s'occuper du reste."

Par Nicolas Taiana

Retrouvez l'intégralité de l'interview d'Alexis de Sart dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires