De nouvelles analyses des échantillons des JO de 2008 mettent en cause 31 athlètes

17/05/16 à 15:21 - Mise à jour à 15:21

Source: Belga

(Belga) Le Comité International Olympique (CIO) a annoncé mardi que 31 athlètes issus de 6 sports différents pourraient être suspendus pour les jeux Olympiques de Rio à la suite de la réanalyse de leurs échantillons des jeux de Pékin en 2008.

Le CIO a en effet procédé à la réanalyse de 454 échantillons des jeux Olympiques de Pékin en 2008, en se concentrant sur les athlètes pouvant éventuellement disputer les JO de Rio au mois d'août prochain. Il en a résulté, explique le CIO, que 31 athlètes issus de 6 sports différents vont faire l'objet d'une procédure d'enquête pouvant aboutir à leur suspension en vue des jeux de Rio. Le CIO ne donnera pas plus de détails tant que la procédure est en cours expliquant qu'elle va informer à présent les 12 Comités olympiques nationaux concernés. En outre, 250 échantillons concernant des athlètes ayant participé aux jeux de Londres en 2012 vont faire l'objet d'une nouvelle analyse. Le CIO a ajouté qu'une réanalyse plus vaste est en cours également, en visant cette fois tous les médaillés des JO de 2008 et des JO de 2012. L'objectif du CIO est d'enrailler au maximum le dopage alors que les JO de Rio se déroulent au mois d'août. (Belga)

Nos partenaires