De Mos: "Dendoncker n'est pas aussi bon qu'on le dit"

08/05/18 à 16:00 - Mise à jour à 16:34

Trente ans après sa victoire en Coupe d'Europe avec Malines, Aad de Mos tient toujours le foot belge à l'oeil. Le Standard, Bruges, Teodorczyk, Dendoncker, les Diables: ses jugements sont sans appel. Extraits.

De Mos: "Dendoncker n'est pas aussi bon qu'on le dit"

Aad de Mos: "Sur l'ensemble de la saison, Bruges mériterait le titre." © BELGAIMAGE

Aad de Mos à propos...

...du Standard : "J'adore la façon dont le Standard prend l'adversaire à la gorge avec son pressing haut. Sa Pinto est un bon meneur d'hommes, en tout cas. Il faut le prendre comme il est mais il y a du contenu dans son jeu, c'est indiscutable : sa composition d'équipe est bonne et il parvient à transmettre sa mentalité de gagneur aux joueurs. Quand il faut gagner, il gagne. Le Standard et Preud'homme peuvent tout se permettre mais est-ce bien malin d'engager Michel si le club se qualifie pour la Ligue des Champions ? Le mieux, ce serait de prendre Preud'homme comme directeur technique et de garder Sá Pinto comme entraîneur mais moi, j'attendrais un an. Sá Pinto sait s'y prendre avec ses joueurs, ses principes me plaisent. Avec lui, on sait ce qu'on a. J'ai vu beaucoup de matches dans ma vie et je ne regarde plus tout mais quand un match du Standard passe à la télévision hollandaise, je suis devant ma télé. Ce stoppeur, Christian Luyindama, il est incroyable. C'est un personnage culte. Et Edmilson me surprend, je ne le croyais pas capable de cela. Mehdi Carcela, oui. Le seul truc qui me gêne, c'est le gardien. Parfois, je me demande s'il joue vraiment en équipe nationale du Mexique."

...du Club Bruges : "Sur l'ensemble de la saison, c'est le Club qui mérite le titre. C'est lui qui a pratiqué, par moments, le football à la fois le plus spectaculaire et efficace. J'ai eu des doutes en début de saison mais après l'élimination européenne face à l'AEK Athènes, Ivan Leko a eu la bonne idée de tout changer. Il a osé prendre des décisions qui ont porté leurs fruits. Je trouve que c'est un bon coach. Succéder à Preud'homme n'était pas facile. Bart Verhaegheet Vincent Mannaert ont pris des risques mais ils ont fait le bon choix. Bravo, c'était bien vu!"

...d'Anderlecht : "Vanhaezebrouck ? Maintenant qu'il est sûr de rester, il pourra peut-être apposer davantage sa griffe sur l'équipe. Il est important que le coach puisse faire des choix. Teodorczyk ? Il a les pieds carrés. Ce n'est pas un attaquant pour Anderlecht. On a parfois besoin d'un déménageur mais pas comme titulaire. Dendoncker ? Je ne pense pas qu'il soit aussi bon qu'on le dit. En tout cas, il ne vaut pas 38 millions. D'ailleurs, ce ne sont pas les grands clubs qui s'intéressent à lui. Ça prouve que ce n'est pas un grand joueur. Sa technique n'est pas extraordinaire, ses mouvements ne sont pas coordonnés, il est raide."

...des Diables Rouges : "Si Roberto Martinez conserve le 3-4-3, autant rester à la maison. N'importe quelle équipe jouant à trois dans l'entrejeu peut battre la Belgique. Marouane Fellaini, Kevin De Bruyne et Axel Witsel sont vite dépassés. Nainggolan ? Avec moi, il jouerait toujours. Balle au pied, il est fort. À Liverpool, c'est le seul joueur de la Roma qui a tenu son rang en matière de vitesse d'exécution. Laissez-le fumer sa cigarette et boire sa bière. Je parle régulièrement avec Kevin Strootman qui dit qu'il ne connaît pas de meilleur joueur que lui. Ne pas le prendre, ce serait incompréhensible."

Par Geert Foutré

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Aad de Mos dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires