Daniel Motton, nouveau président de la FRBN, écoutera les remarques du waterpolo

15/05/18 à 22:59 - Mise à jour à 23:00

Source: Belga

(Belga) Daniel Motton, le nouveau président de la Fédération Royale Belge de Natation (FRBN), prendra en compte le mécontentement qui prévaut dans le monde du waterpolo. Il espère ainsi éviter que le waterpolo ne se détache de la FRBN. C'est ce qu'il a expliqué après son élection à la présidence mardi à Belga.

"J'espère pouvoir assurer la succession de Michel Louwagie", a déclaré Motton, qui était en course pour la présidence avec les anciens nageurs Brigitte Becue et Sidney Appelboom. "Mon expérience en tant que responsable des ressources humaines dans des sociétés telles que Ford, Umicore, et maintenant le constructeur d'autobus Van Hool, m'aidera à résoudre les dossiers complexes qui existent au sein de la fédération de natation." "Je pense que j'ai pu convaincre que je tiendrai compte de toutes les disciplines de la natation. Je suis actuellement le président par intérim du club de natation du Royal Antwerp Scaldis, où la natation, le waterpolo, la natation synchronisée et la plongée sont représentés. Dans ma carrière, j'ai connu également de nombreuses facettes de la natation." Motton a récolté des titres en Belgique sur 100 mètres nage libre et avec différentes équipes de relais. Il a également été actif en tant que joueur international de waterpolo et il a dirigé plusieurs équipes universitaires de natation aux universiades. Dans le monde du waterpolo, il y a eu récemment un appel pour plus de ressources. Motton lui-même était critique envers Louwagie et les autres membres dirigeants. "J'écouterai certainement les remarques au sein du waterpolo, il doit y avoir plus de transparence sur le flux d'argent. Je préconise également une présence positive sur les médias sociaux." Michel Louwagie est, pour sa part, convaincu que Motton sera un bon président. "Il est l'homme idéal pour faire la liaison entre les fédérations de natation flamande et francophone, ce qui est très important. Pour moi, c'est la fin de vingt années de présidence." Motton a été élu pour un mandat de trois ans (anciennement de deux ans), qui se terminera après les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. Il est ensuite prévu de passer à des mandats de quatre ans. (Belga)

Nos partenaires