Dakar 2018 - La première étape pour Nassel Al-Attiyah en auto et Sam Sunderland en moto

06/01/18 à 22:36 - Mise à jour à 22:38

Source: Belga

(Belga) Le Qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota) a remporté la première étape, tout en sable, du Dakar 2018 en autos, longue de 272 km dont 31 de spéciale, reliant la capitale péruvienne, Lima, à Pisco, samedi au Pérou. Al-Attiyah a devancé le Néerlandais Bernhard ten Brinke (Toyota) de 25 secondes et l'Autrichien Nicolas Fuchs (Borgward) de 34 secondes. L'Espagnol Nani Roma (MINI) est 5e à 53 secondes et le vainqueur l'an dernier, Stéphane Peterhansel (Peugeot), 11e, est relégué à 2 minutes.

Le Français Sebastien Loeb (Peugeot) a connu des problèmes de freins en fin de spéciale et perd plus de cinq minutes dans l'aventure. Sous réserve de confirmation des positions, côté belge, Tom Colsoul, co-pilote du Polonais Jakub Przygonski (MINI), a terminé 9e à 1:45. alors que François-Xavier Béguin, co-pilote du Français Patrick Sireyol (Buggy) a fini 19e à 3:45. Ce sont les deux pilotes belges engagés en autos. En moto, Jeroen Ramon est le seul motard belge au départ. Il a terminé cette première étape en 136e position à 1 heure et 03 minutes 26 secondes du vainqueur, au classement officieux. L'Anglais Sam Sunderland (KTM), victorieux l'an dernier, s'est imposé en moto en parcourant les 31 km en 20:56. Il a devancé le Français Adrien Van Beveren (Yamaha) de 32 secondes et le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna) de 55 secondes. Les 8 autres pilotes Belges sont en camions. La 40e édition du rallye raid a accueilli 523 concurrents au départ installés dans 337 véhicules dont 190 motos ou quads, 105 autos et 42 camions. Dimanche, les concurrents resteront à Pisco pour parcourir 267 km de spéciale (12 de liaison). Il en restera près de 8.000 autres ensuite à parcourir jusqu'à Cordoba, en Argentine, où le Dakar arrivera le 20 janvier. (Belga)

Nos partenaires