Dakar 2018 - 10e étape - Coup double pour Walkner, abandon du leader au général, Adrien Van Beveren

16/01/18 à 22:22 - Mise à jour à 22:23

Source: Belga

(Belga) L'Autrichien Matthias Walkner (KTM) a remporté la 10e étape du Dakar, disputée entre Salta et Belen en Argentine sur 797 km, dont 373 de spéciale chronométrés, marqué par l'abandon du leader au classement général, le Français Adrien Van Beveren (Yamaha).

Adrien Van Beveren a été victime d'une chute à trois kilomètres de l'arrivée et s'est blessé, ont annoncé les organisateurs. Le pilote a été évacué en hélicoptère. Les premiers examens font état d'une fracture de la clavicule droite et de blessures au thorax. Des blessures trop sérieuses que pour lui permettre de remonter sur sa Yamaha pour accomplir les trois derniers kilomètres. Van Beveren, 27 ans, avait terminé 4e l'an dernier. C'est le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna) qui termine deuxième de l'étape à 11:35. Matthias Walkner en profite pour prendre la tête du rallye devant l'Espagnol Joan Barreda (Honda) qu'il devance de 39 minutes et 42 secondes au général. Barreda a eu du mal avec la navigation perdant 38 minutes mardi. La journée a été difficile aussi pour l'Australien Toby Price (KTM), le Français Antoine Meo (KTM) ou l'Argentin Kevin Benavides (Honda) qui se sont également perdus, devant rebrousser chemin avec au bout une énorme perte de temps. Le frère de Kevin, Luciano Benavides a lui été contraint à l'abandon. Une mésaventure qui coûte près de trois quart d'heure à l'Argentin pointant en 3e place au général ... à 41 minutes et 23 secondes de Walkner. Mercredi, la 11e étape conduira la caravane de Belen à Fiambala puis Chilecito sur 485 km, dont une spéciale de 280 km dans le sable au milieu de la zone sans doute la plus délicate du rallye en Argentine. C'est le début de la deuxième étape marathon du Dakar où jusqu'à jeudi, les concurrents ne peuvent bénéficier d'assistance. (Belga)

Nos partenaires