Croky Cup - Une attitude incompréhensible des Brugeois en finale, selon l'entraîneur Preud'homme

20/03/16 à 20:02 - Mise à jour à 20:02

Source: Belga

(Belga) Tenant du titre, le FC Bruges a été battu 1-2 par le Standard en finale de la Coupe de Belgique, dimanche. "Notre première mi-temps a été affreuse. À part le but et les cinq-six minutes qui ont suivi, on n'a pas fait notre jeu, c'est incompréhensible", a analysé l'entraîneur brugeois Michel Preud'homme.

"Nous étions moins bons dans les duels et sur les deuxièmes ballons. La manière dont nous sommes montés sur le terrain n'était pas bonne. Avec ce but, on avait finalement un bon résultat à la mi-temps. J'ai dit aux joueurs 'maintenant on va entrer dans notre jeu', mais au retour des vestiaires, il y a eu ce carton rouge. Il a fallu changer les plans. C'est dur, mais sur la rencontre, c'est mérité pour le Standard. Même si parfois, on gagne sans le mériter. C'est ce qu'on espérait. Je pensais qu'on allait grandir au fil du match si on prenait confiance. Après le rouge, on espérait aller aux prolongations." Les Brugeois se concentrent à présent sur le championnat. "Il nous reste le titre, ce n'est pas mal", sourit l'entraîneur. "Mais il faudra aborder les playoffs d'une autre manière. Je suis énormément déçu. On peut perdre, mais pas de cette manière." Le carton rouge de Diaby en début de seconde période a été le tournant du match. "Cette phase a eu un impact. C'était une mauvaise réaction, même si apparemment il n'a pas vraiment touché Kosanovic. Mais je n'ai pas à le blâmer seul. Nous n'avons pas pu réagir ensuite", a ajouté Preud'homme, qui a précisé avoir préféré Diaby à Vossen car "il était l'attaquant idéal pour faire mal à la défense du Standard. Cependant, nous ne l'avons pas mis suffisamment en position de le faire." Thomas Meunier partageait la déception de son coach. "Je suis déçu de l'attitude en général. On a mal abordé le match. Il y a eu beaucoup de pertes de balle, pas beaucoup d'occasions. À présent, nous allons tout faire pour gagner le titre et sauver notre saison. Nous n'avons pas le choix, on est obligés d'être champions." (Belga)

Nos partenaires