Croky Cup - Le Standard en forme olympique doit valider son ticket pour le Stade Roi Baudouin à Bruges

05/02/18 à 12:33 - Mise à jour à 12:35

Source: Belga

(Belga) Compte tenu du déroulement du match aller mercredi passé dans l'enfer de Sclessin, on voit mal le Club Bruges, battu 4-1 après avoir été mené 4-0, renverser la situation en demi-finale retour de la Croky Cup de football, jeudi (20h45) au Jan Breydelstadion. D'autant que la tendance s'est confirmée en championnat lors du récent week-end.

Deux fois distancé au marquoir, Bruges a en effet ramé pour empêcher son dauphin carolo de le gifler devant son propre public, et arracher finalement le point, 3-3, synonyme de statu quo au classement, où il trône toujours confortablement en haut du tableau. Le Standard avait de son côté dynamité le Daknam la veille, même si les observateurs ont souligné que Lokeren, battu 0-3, a affiché d'inquiétantes faiblesses à cette occasion. Bruges, qui détient le record de victoires (11) en Coupe, veut cependant y croire. L'entraîneur Ivan Leko avait même promis une remontada dès le coup de sifflet final du match-aller. Et n'avait pas manqué de rappeler que Charleroi, dont la Coupe était pourtant le grand objectif, n'avait pas pesé très lourd, 5-1, au tour précédent. Ce qui est juste, mais sans Dorian Dessoleil et Martos, blessé à la 32e minute ce soir là, il n'était pas tellement compliqué de submerger la défense des Zèbres. Bref avantage Standard, mais on sait que rien n'est plus fragile qu'un pronostic en football. Impossible donc de prévoir l'issue de l'autre demi-finale retour, Genk - Courtrai, de ce mardi soir (20h45) à la Luminus Arena. Battu 3-2 à l'aller, Genk, champion de Belgique en 1999, 2002 et 2011, pèse naturellement beaucoup plus lourd que son adversaire au livre d'or de la Coupe, qu'il a remportée en 1998, 2000, 2009 et 2013. Courtrai n'a en effet foulé qu'une seule fois la pelouse actuelle de l'Union, en 2012 contre Lokeren (0-1). L'équipe de Glen De Boeck risque en tout cas de regretter les occasions manquées aux Eperons d'Or, où elle était sans conteste la meilleure équipe sur le terrain, mardi dernier. Cela dit les deux formations, également rivales dans la lutte pour le play-off I, ont bien voyagé le week-end passé: Courtrai a ainsi gagné 0-2 à Saint-Trond, un concurrent direct, et Genk, 0-1 à Mouscron ! La finale aura lieu le samedi 17 mars au Stade Roi Baudouin. Le vainqueur sera directement qualifié pour la phase de poules de l'Europa League. (Belga)

Nos partenaires