Croky Cup - L'entraîneur brugeois Michel Preud'homme peut vivre avec le rôle de favori

19/03/16 à 19:23 - Mise à jour à 19:23

Source: Belga

(Belga) La finale de la Coupe de Belgique (Croky Cup) mettra aux prises le FC Bruges et le Standard, dimanche après-midi (16h), dans un stade Roi Baudouin complet. En tant que leader du championnat et tenant du titre, le Club a été désigné favori. "Je peux vivre avec ce rôle", a déclaré l'entraîneur du Club Michel Preud'homme, samedi, en conférence de presse au Heysel.

"Le Standard a toutefois obtenu de bons résultats cette saison, notamment contre Anderlecht, Genk et contre nous au match retour (victoire 2-0, NDLR). Dans les 'grands matches', ils sont toujours là." Le Club a terminé la saison régulière, dimanche passé, en tant que leader et s'est préparé en toute sérénité à cette finale. "Notre position en championnat nous a en effet donné plein de confiance, mais cela ne veut pas dire que nous allons en sifflant vers la finale. Le Standard a des points forts et nous devrons y faire attention. La semaine dernière, ils ont reçu une gifle à Malines (4-0, ndlr) et ils ont à présent l'occasion de remettre les pendules à l'heure", a ajouté Preud'homme. Bruges et le Standard joueront dimanche un remake de la finale 2007. Les Brugeois s'étaient alors imposés 1-0 grâce à un but de Manasseh Ishiaku, ce qui leur avait permis de remporter un trophée malgré une saison catastrophique. Preud'homme était à l'époque l'entraîneur... des Liégeois. L'ancien gardien des Diables Rouges vivra dimanche une quatrième finale de Coupe de Belgique en tant que coach, la douzième dans toute sa carrière. "Comme dans la vie, l'expérience est importante dans le football. Mais cela ne veut pas dire que l'adversaire le moins expérimenté ne puisse pas gagner. Une finale de Coupe est toujours un événement spécial." Les Blauw-zwart sont en quête d'une deuxième Coupe de rang, après avoir battu 2-1 Anderlecht en finale l'an passé. Là aussi, les Brugeois avaient commencé les playoffs I en première position, avant de devoir laisser filer le titre au profit de La Gantoise. "Je ne sais donc pas si le résultat de la finale peut avoir un impact sur la lutte pour le titre. L'an passé, nous avons gagné, mais nous n'avons pas été champions. Gagner la Coupe nous donnerait de la confiance en plus", a conclu le coach brugeois. (Belga)

Nos partenaires