Coupe des Confédérations - L'Allemagne, victorieuse du Chili (0-1), inscrit son nom au palmarès de l'épreuve

02/07/17 à 22:32 - Mise à jour à 22:35

Source: Belga

(Belga) Grâce à un but de Lars Stindl (20e), l'Allemagne a remporté sa première Coupe des Confédérations dimanche à Saint-Pétersbourg au détriment du Chili (0-1). Lors des cinq confrontations précédentes entre les deux formations, le Chili n'avait décroché qu'un seul partage, le 22 juin lors du match de poule (1-1).

Comme d'habitude, le Chili a d'entrée imprimé un gros pressing. Les Sud-Américains, qui combinaient bien, ont hérité d'une première grosse occasion mais Marc-André ter Stegen s'est montré bien inspiré sur un envoi d'Arturo Vidal (5e). En ce début de rencontre, les Allemands ont été gênés par l'intensité du jeu adverse à l'image de Leon Goretzka, auteur d'une perte de balle dangereuse dont Eduardo Vargas n'a pas profité (13e). Par contre, la Mannschaft n'a pas loupé son coup quand, seul devant sa surface, Marcelo Diaz a perdu le ballon. Timo Werner lui a subtilisé et a servi Stindl, qui avait le but vide devant lui (20e, 0-1). La possession du ballon était largement en faveur des Chiliens mais Aranguiz a manqué de percussion (24e). Petit à petit, l'Allemagne s'est montrée plus dangereuse en contre: des frappes de Goretzka (36e) et de Julian Draxler (40e) ont rasé le montant. Juste avant le repos, Gonzalo Jara, l'arrière central Chilien, a commis une nouvelle grossière erreur mais bien décalé par Draxler, Goretzka a perdu son duel face à Claudio Bravo (45e). Alors qu'il avait laissé les Chiliens diriger la manoeuvre, le trio Draxler-Werner-Goretzka a dicté un changement de gestion malgré le maintien du dispositif 5-4-1 en phase défensive. Draxler a montré l'exemple en effectuant une percée plein axe. Le capitaine allemand a déclenché une frappe croisée du gauche devant Claudio Bravo, mais Jara a dévié sa tentative d'un tacle inspiré (55e). Pour contrer la progression allemande, le Chili a durci le jeu. Le champion d'Amérique du Sud a aussi penser à se construire des opportunités de but qu'Alexis Sanchez (72e), Aranguiz (74e) et Vidal (75e) n'ont pas transformées. Le Chili était revenu dans le match. El equipo de Todos a scotché l'Allemagne dans son rectangle mais face au but vide, Angelo Sagal a expédie son tir au-dessus (84e) ! (Belga)

Nos partenaires