Coupe Davis - Venu avec une équipe remaniée, Johan Van Herck a "pris connaissance de points positifs"

08/04/18 à 09:09 - Mise à jour à 09:10

Source: Belga

(Belga) L'aventure en Coupe Davis de la Belgique, finaliste l'année dernière, a pris fin en quarts de finale après la défaite du double Sander Gille/Joran Vliegen face aux Américains Ryan Harrison/Jack Sock, 5-7, 7-6 (7/1), 7-6 (7/3), 6-4, samedi, à Nashville. L'équipe belge, largement remaniée en raison des blessures, a perdu ses trois rencontres. "Nous sommes déçus, mais nous avons encore une fois montré qu'en Coupe Davis nous savons très bien jouer", a commenté le capitaine Johan Van Herck.

Privé de David Goffin et Steve Darcis, blessés, Van Herck a dû aligner une équipe belge inédite. Malgré cela, le capitaine a vu de "de belles prestations" de ses joueurs. Joris De Loore (ATP 319) a ainsi offert une belle résistance à John Isner, neuvième joueur mondial, vainqueur 6-3, 6-7 (4/7), 7-6 (10/8), 6-4, alors que Ruben Bemelmans (ATP 110) a manqué quelques occasions face à Sam Querrey (ATP 14), victorieux 6-1, 7-6 (7/5), 7-5. "C'est vraiment dur parce qu'on a eu deux matchs où on a été tout près", a commenté le capitaine Johan Van Herck. "Même le match de Ruben, dans le deuxième set il y avait des possibilités de faire quelque chose. Nous sommes déçus, mais nous avons encore une fois montré qu'en Coupe Davis nous savons très bien jouer." Gille et Vliegen effectuaient leurs grands débuts en Coupe Davis. "Tennistiquement, ils ont fait un bon match, mais on a vu que physiquement il y a du travail à faire. On va évaluer cela et discuter avec l'entourage personnel pour les rendre plus forts. Tennistiquement, on peut dire qu'on a deux équipes de double à présent", a analysé Van Herck. Malgré la défaite, ce match aux Etats-Unis a permis à Van Herck d'élargir son noyau et d'augmenter la concurrence dans l'équipe. "On a pris connaissances de beaucoup de points positifs. Joris a très bien joué, Ruben a confirmé et le double qui s'est montré. Les points de travail sont très clairs pour chacun. Cela va rendre tout le monde plus fort et je préfère avoir plus de choix", a indiqué le capitaine. Quant à son avenir à la tête de l'équipe, Van Herck explique: "Je veux continuer tant que j'ai le respect et le soutien de mon staff, la fédération et les joueurs. Pour l'instant, je sens toujours cette confiance des joueurs et de la fédération, alors oui j'ai envie de continuer." (Belga)

Nos partenaires