Coupe Davis - Joris De Loore peut "être fier" de son niveau contre John Isner

07/04/18 à 09:29 - Mise à jour à 09:32

Source: Belga

(Belga) La Belgique est menée 2-0 contre les Etats-Unis après les deux premiers simples, vendredi, à Nashville, en quarts de finale de Coupe Davis. Joris De Loore (ATP 319) a offert une belle résistance à John Isner, neuvième joueur mondial et récent vainqueur du tournoi de Miami, avant de s'incliner 6-3, 6-7 (4/7), 7-6 (10/8), 6-4 tandis que Ruben Bemelmans (ATP 110) a perdu en trois sets face à Sam Querrey (ATP 14), vainqueur 6-1, 7-6 (7/5), 7-5.

"Je pense que je peux être fier de mon niveau", a déclaré De Loore. "J'ai joué à un très haut niveau. C'est peut-être le meilleur match de ma carrière, je ne sais pas vraiment. J'ai joué de manière agressive. J'ai essayé de diriger, de pas le laisser faire." Le tournant du match a été le troisième set, qui a tourné de peu à l'avantage d'Isner. "Je fais un bon tie-break, où je lui laisse peu d'occasions, mais il sert vraiment fort. Je n'ai rien à regretter. Le troisième set, c'est la clé du match. Avec son expérience, il met juste dedans les balles importantes. C'est pour cela qu'il est neuvième mondial et qu'il a gagné la semaine passée (à Miami, ndlr)." Isner est réputé pour son service. "Tu ne vois pas où il va servir. C'est un peu comme un gardien au football avec un penalty. Quand il sert, tu dois avoir la chance d'avoir la balle et d'encore la mettre dedans après, ce n'est pas facile", a souri De Loore. Cette prestation donne confiance au joueur pour la suite. "J'ai montré que je suis sur la bonne voie. Le travail réalisé ces derniers mois commencent à payer. C'est sûr que dans le futur, si je continue à jouer comme ça, je vais gagner des matchs." Du côté de Ruben Bemelmans, la déception prévalait. "J'ai tout donné, j'ai créé des occasions, mais je ne les ai pas prises", a résumé Bemelmans. "Dans le premier set, il a commencé très fort, servait super bien et dominait avec son coup droit. Moi, mon service n'était pas top, je n'étais pas assez agressif au retour. A partir du deuxième set, je me suis mis dedans, je me suis battu sur chaque point, je me suis créé des occasions même sur son service. Mais à la fin, il était un peu plus solide que moi. Cela jouait dans des petits détails où malheureusement je n'étais pas assez solide." (Belga)

Nos partenaires