Christian Benteke : "Chez les Diables, on doit travailler certains points tactiques"

25/03/15 à 09:30 - Mise à jour à 24/03/15 à 23:12

Source: Sportmagazine

En prélude aux matches face à Chypre et Israël, Sport/Foot Magazine a rendu visite à Christian Benteke à Birmingham. Extrait.

Christian Benteke : "Chez les Diables, on doit travailler certains points tactiques"

Christian Benteke veut jouer la gagne à l'EURO 2016. © BELGA

Ton profil convient-il parfaitement au style de jeu des Diables?

C'est un style de jeu qui me convient. Mais notre grande force, c'est que chacun a son propre style, que ce soit Romelu, Divock ou moi. Cela offre des possibilités, de la diversité.

Comment juges-tu le niveau des Diables en Coupe du Monde?

C'est difficile de donner un avis quand tu n'es pas sur place. J'aurais tendance à dire qu'ils ont fait une bonne Coupe du Monde. Je pense par contre qu'ils en sont repartis avec un goût de trop peu. Car, en face, ce n'était pas la grande Argentine, ils auraient pu en profiter.

L'Euro 2016, on y va pour le gagner?

Oui. La Belgique a toujours été humble, modeste. Ici, on a les atouts pour gagner un Championnat d'Europe. Ce n'est pas être arrogant de dire qu'on veut aller au bout. Et on ne sera pas les seuls à avoir cet objectif.

Tu comprends les critiques qui ont plu après le nul face au Pays de Galles?

Les attentes sont très hautes désormais. Une victoire doit désormais être accompagnée par la manière. C'est une donne qui a changé. Mais si on gagne les deux matches qui viennent, on fera automatiquement taire ces critiques. Manière ou pas manière. Mourinho est celui qui a gagné le plus de titres et souvent sans la manière. Et pourtant, il entraîne les meilleures équipes d'Europe.

Le groupe est-il toujours derrière Wilmots? Les rumeurs de discension se font de plus en plus fortes...

Bizarrement, quand je lis que le groupe est éclaté, je me demande si je fais bien partie du même groupe. Car au sein de l'équipe, ça se passe super bien, tout comme avec l'entraîneur. S'il y avait une faille, tu le verrais, c'est difficile à cacher.

Les failles tactiques sont plus visibles par contre...

Oui, il y a eu des lacunes, ça on ne peut pas le nier. Il y a certains points que l'on doit travailler.

Par Thomas Bricmont, à Birmingham

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Christian Benteke dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires