Charleroi seul en tête avec 12 points sur 12 (0-1 face à Genk)

19/08/17 à 20:56 - Mise à jour à 20:55

Source: Belga

Le Sporting Charleroi, en déplacement au Racing Genk, déjà distancé avec seulement 4 points sur 9 après trois journées, tentait samedi de remporter un quatrième succès consécutif en Jupiler Pro League de football, six jours après l'implacable k.o qui a envoyé le champion en titre d'Anderlecht au tapis (2-0). Mais même un nul lui promettait d'être au moins provisoirement seul en tête du championnat. L'équipe locale se devait pour sa part de retrouver la moyenne d'un candidat à l'Europe. Au bout des nonante minutes Charleroi poursuit son parcours sans faute alors que Genk, battu 0-1, n'a toujours pas décollé...

Charleroi seul en tête avec 12 points sur 12 (0-1 face à Genk)

© BELGA

Roberto Martinez et le public de la Luminus Arena n'ont guère eu l'occasion de vibrer lors de la première mi-temps où Genk se méfiait visiblement des contres de Charleroi.

Cela n'empêcha pas un long raid de David Pollet qui dribbla même le gardien Danny Vukovic, mais ne réussit pas à conserver le contrôle du ballon à la 25e.

La défense de Genk - avec Clinton Mata, prêté par Charleroi - eut encore très chaud à la 35e quand Dorian Dessoleil et Pollet ne réussirent pas à convertir un centre de Dodi Lukebakio.

Il falllut ainsi attendre les dernières minutes de la première mi-temps pour enfin voir l'attaque locale se ménager de belles occasions.

D'abord lorsque le gardien Nicolas Penneteau ne boxa pas avec suffisamment de vigueur un ballon qui arriva chez Thomas Buffel, lequel ne profita pas de l'aubaine. Ensuite quand le remuant Amine Khammas centra de la gauche pour... Mata, dont la terrible reprise fut détournée de sa trajectoire par Nurio. Enfin et surtout lorsqu'un nouveau centre de Khammas fut prolongé de la tête à quelques dizaines de centimètres du poteau gauche par Mbwana Samatta.

Charleroi, qui ne s'était pas montré menaçant depuis la reprise, a ouvert chanceusement le score à la 58e suite à une longue rentrée en touche de Kaveh Rezaei déviée par Dessoleil, puis de la jambe dans son propre but par Sander Berge (0-1).

On ne le savait pas encore mais ce goal un peu rocambolesque était celui de la victoire. Christian Benavente a certes marqué à la 82e, 8 minutes après son entrée au jeu à la place de Pollet, mais le goal a été annulé pour hors-jeu.

Cette quatrième victoire en quatre matches propulse Charleroi seul aux commandes de la Jupiler League, où Bruges le rejoindra s'il gagne à Courtrai dimanche (18 heures), tandis que Genk risque fort de basculer dans la colonne de droite à l'issue de cette 4e journée.

Nos partenaires