Charleroi refuse la suspension de Clément Tainmont

16/05/17 à 14:09 - Mise à jour à 15:25

Source: Belga

Le Sporting Charleroi s'est présenté en compagnie de Clément Tainmont mardi matin devant la commission des Litiges de l'Union belge (URBSFA). Ils refusent les deux journées de suspension et les 600 euros d'amende requis par le parquet lundi.

Charleroi refuse la suspension de Clément Tainmont

© BELGAIMAGE

Charleroi a été réduit à dix, dimanche lors du match à La Gantoise (1-1), dès la 23e minute après l'expulsion de Tainmont. Celui-ci avait taclé en retard et avait touché la cheville de Jérémy Perbet, l'attaquant gantois. L'arbitre Lawrence Visser avait aussitôt prié Tainmont de regagner les vestiaires. "Après la faute scandaleuse de Milic (qui a accepté ses 2 journées de suspension), une suspension de 2 matchs pour Tainmont est hors de proportion. Ce sentiment d'injustice va prévaloir dans tous les clubs" a déclaré Pierre-Yves Hendrickx, directeur administratif de Charleroi.

"Perbet, qui a longtemps joué à Charleroi, et Tainmont sont de bons amis. Le premier a été plus rapide sur le ballon que le second, et c'est comme cela que Tainmont a heurté le pied de Perbet. Perbet a déclaré que la situation aurait pu être inversée", a expliqué Hendrickx. Le procureur fédéral Steven De Winter lui a répondu: "C'est la seconde fois cette saison et la 4e fois en trois saisons que Tainmont reçoit une carte rouge. Nous en avons tenu compte." Si la suspension est confirmée, le médian français manquera le reste des play-offs I. Charleroi doit encore affronter Anderlecht (18 mai) et Zulte Waregem (21 mai). Charleroi espère encore décrocher la 4e place.

Nos partenaires