Charleroi peut certainement rêver de la quatrième place

30/01/17 à 15:13 - Mise à jour à 15:15

Source: Sportmagazine

Club de Bruges, Anderlecht et Zulte Waregem sont certains de disputer les play-off 1. Mais derrière ce trio de tête, six équipes sont encore en lice pour décrocher leur ticket. Chaque semaine, Sport/Foot Magazine fera le point sur une de ces 6 équipes. Aujourd'hui: Charleroi.

Charleroi peut certainement rêver de la quatrième place

Jordan Remâcle et Hamdi Harbaoui © Belga Image

Guillaume Gautier, journaliste à Sport/Foot Magazine, se penche sur les chances des Zèbres.

Charleroi a un peu d'avance sur ses concurrents mais il y a encore trois rencontres difficiles à venir : à Bruges, Genk et Lokeren. Comment évaluez-vous leurs chances?

L'avantage de Charleroi est surtout de profiter d'un calendrier plutôt favorable à domicile, où les Zèbres sont redoutables puisqu'ils n'y ont été battus officiellement qu'à une reprise (la défaite contre le Standard n'étant pas comptabilisée). Charleroi doit encore recevoir Westerlo, Saint-Trond et Courtrai, soit une équipe qui lutte pour son maintien et deux qui n'ont presque plus rien à jouer. En prenant neuf points à domicile, les résultats à l'extérieur ne devront pas être excellents pour faire partie du top 6. Deux ou trois points pris en déplacement devraient suffire. Le vrai test des Carolos sera donc à domicile, dans des matches qu'ils aborderont dans la peau des favoris, ce qui est souvent plus difficile pour eux. Gagner ce genre de matches, c'est ce qui leur a manqué l'an dernier pour finir parmi les six premiers. Les trois rencontres à domicile permettront de voir si l'équipe a grandi.

Avec Harbaoui et Remacle, les Carolos ont (seulement) deux nouveaux joueurs cet hiver. Deux joueurs qui ont immédiatement prouvé ce dont ils étaient capables: tous deux ont marqué contre Zulte Waregem (2-1). Ont-ils une grande valeur pour la bataille des PO1?

Remacle est arrivé pour étoffer le noyau sur le flanc droit, à une position où Mamadou Fall était un peu trop seul. La moins bonne période du Sénégalais a d'ailleurs été remarquée, suite au manque d'alternatives à son poste. Avec Remacle, Charleroi s'est offert les services d'un "bon joueur de D1", capable de rendre de fiers services. Par contre, l'arrivée d'Harbaoui était indispensable dans la perspective de la lutte pour le top 6: les Zèbres souffrent beaucoup pour marquer (ils ont de loin la moins bonne attaque du top 6), David Pollet est loin d'être un buteur et était pourtant le seul joueur du noyau a déjà avoir accompli une saison à plus de dix buts. Charleroi avait besoin d'efficacité dans le rectangle pour rester dans la bataille, et c'est ce qu'Harbaoui lui amène.

Charleroi a remporté une victoire à domicile contre le Club de Bruges, il a également remporté 4 des 6 confrontations contre Zulte Waregem, mais a perdu contre Anderlecht. Quelles sont les chances que le club ait un rôle à jouer en PO1 ?

À domicile, Charleroi est capable de battre tout le monde. Anderlecht a gagné 0-2, mais la rencontre a basculé sur un coup d'éclat de Teodorczyk alors que les Carolos auraient mérité mieux. En play-offs, ils pourraient donc prendre une dizaine de points sur les quinze mis en jeu dans leur stade. En déplacement, les hommes de Mazzù restent une équipe difficile à manoeuvrer : si on regarde leurs matches face au top 9, ils ont gagné à Ostende (1-2), pris un point à Zulte Waregem (1-1) et au Standard (0-0), et se sont seulement inclinés d'un but à Malines (1-0), Anderlecht (3-2) et Gand (1-0). Les matches des Zèbres se jouent souvent sur des détails et en prenant quelques unités en déplacement tout en restant intraitables à domicile, ils peuvent certainement rêver de la quatrième place.

Nos partenaires