Charleroi domine Genk 2-0

27/05/16 à 10:46 - Mise à jour à 10:45

Source: Belga

Charleroi a réussi une belle performance jeudi en battant Genk 2-0, lors du match aller du barrage pour l'Europa League. Grâce à Adama Baby (43e) et Jérémy Perbet (50e), les Zèbres se rendront dimanche (14h30) à la Cristal Arena avec un avantage intéressant.

Charleroi domine Genk 2-0

© BELGA

Felice Mazzù a redonné sa chance à Enes Saglik, qui n'avait pas eu le rendement escompté lors des play-off 2. Pour son retour, le milieu de terrain a prouvé qu'il a une bonne frappe (12e). Poussés par leurs supporters, les Zèbres ont une nouvelle fois pris un départ de feu. Et comme de coutume, ils ont éprouvé des difficultés à marquer. Ainsi Sotiris Ninis a manqué la conversion d'un penalty accordé pour une faute de Neeskens Kebano sur Dieumerci Ndongala (16e).

Pour la première fois depuis décembre, Yoni Buyens et Igor De Camargo ont figuré dans le onze de départ de Genk. L'ex-attaquant du Standard n'est pas rentré dans le match et n'a pas cadré une reprise de la tête du point de penalty (30e). Même s'ils n'ont pas été plus incisifs, Alejandro Pozuelo (8e) et Kebano (19e) ont au moins inquiété Nicolas Penneteau. Avec Ninis, qui cherchait à se racheter, Francis N'Ganga, Baby et Saglik, Charleroi a dominé les débats. Sur un centre de Saglik repoussé, Baby a profité d'une mésentente entre Wilfred Ndidi et Christian Kabasele pour battre Marco Bizot d'un tir croisé (43e, 1-0).

A la reprise, Bennard Kumordzi est monté à la place de Sébastien Dewaest, blessé au dos. La défense de Genk n'a pas eu le temps de se mettre en place que Perbet, placé dans les 6 mètres, a fait honneur à son Taureau d'or de meilleur buteur (50e, 2-0). Si les montées au jeu de Mbwana Samatta (55e) et de Leon Bailey (63e) à la place de Buyens et de Kebano ont boosté quelque peu Genk, c'est toujours Bizot, qui a dû rassurer sa défense. Comme trop de joueurs limbourgeois ont tourné à bas régime, les 8.733 spectateurs présents au Stade du Pays de Charleroi n'ont pu qu'entériner la victoire des Zèbres.

Nos partenaires