Marc Degryse
Opinion

28/02/17 à 15:00 - Mise à jour à 15:34

Charleroi, c'est incroyable !

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, la saison des Zèbres constitue une performance de choix même s'il ne les voit pas jouer un rôle majeur en PO1.

Charleroi, c'est incroyable !

Face à Saint-Trond, les Zèbres l'ont encore emporté dans le "Felice Time" via Hamdi Harbaoui. © BELGAIMAGE

La lutte pour les play-offs 1 touche à sa fin. D'ailleurs, on parle seulement de la course à la sixième place pour le moment, parce que Charleroi va se qualifier. Ce sera certainement dans les cinq dernières minutes face à Courtrai, puisque c'est toujours à ce moment-là qu'ils font la différence. Ils ont gagné quinze points en fin de match. C'est énorme, incroyable ! Maintenant, on ne peut plus parler de hasard, seulement d'une équipe qui vit avec la confiance, et qui peut toujours marquer le but décisif dans le money-time. C'est la preuve que dans le football, on peut parler de tactique, de technique, de physique, mais il ne faut certainement pas oublier l'aspect mental. Il est au moins aussi important que les autres. Les Carolos sont sûrs qu'en fin de match, ils arriveront toujours à se créer une ou deux occasions.

En plus, Felice Mazzù réussit encore à faire les bons changements, en faisant monter au jeu des joueurs qui peuvent inventer quelque chose, comme Clément Tainmont qu'on n'avait pourtant plus vu depuis quelques semaines. Cela fait quatre ans maintenant que Mazzù forme un duo à succès avec Mehdi Bayat, qui sent les bons coups sur le marché des transferts. La venue d'Hamdi Harbaoui cet hiver, c'est bien joué, parce que c'est un attaquant qui a déjà gagné quelques points depuis son arrivée.

Quand je vois Charleroi, je ne peux pas m'empêcher de penser au contraste énorme entre ce club et le Standard, censé être le plus grand club au sud du pays. Et je vais donner un exemple : si on me demande le nom du président de Charleroi, je suis incapable de le dire. Par contre, du côté de Liège, les noms des deux derniers présidents, je les connais par coeur à force de les avoir entendus.

Je me demande maintenant ce que peuvent faire les Zèbres en play-offs 1. C'est certainement une équipe qui peut faire mal aux plus grands clubs, mais je les imagine mal se mêler à la lutte pour les tickets européens. Leur trophée à eux, ce sera de s'être invités parmi les six meilleures équipes du pays.

Partager

"Le Standard a pu constater que Yannick Ferrera faisait de l'excellent travail à Malines".

Il reste donc à savoir qui sera sixième. Cette place-là va se jouer entre Malines et Gand. Les Malinois ont décroché un point, pas franchement mérité, sur la pelouse du Standard. Avec une seule victoire sur les dix derniers matches, les Liégeois ont d'ailleurs totalement perdu les pédales ces derniers mois. Ils ont pu constater qu'en face, Yannick Ferrera faisait de l'excellent travail. Il a installé une équipe avec une excellente mentalité, un groupe de battants qui est sans doute inférieur à ses concurrents en qualité pure, mais compense par sa force collective. C'est cette hargne qu'il a manqué à Genk pour rester dans la lutte.

Malines rêve maintenant de battre Anderlecht dans un stade plein, pour continuer à y croire jusqu'au bout. Mais les Mauves ne lâchent plus aucun point. Le meilleur espoir des Malinois, ce serait sans doute que Gand ne prenne pas les trois points à Waasland-Beveren, qui est devenu une équipe difficile à manoeuvrer avec les arrivées de Steeven Langil et Ibrahima Conté. Les Gantois n'ont gagné qu'une fois en déplacement cette saison, donc ça ne s'annonce pas si simple. Mais malgré tout, je pense que les hommes d'Hein Vanhaezebrouck vont finir la saison par un 6/6, et leur victoire face à Malines leur permettra de se qualifier pour les play-offs 1. Les Malinois, eux, échoueront encore aux portes du top 6, comme ça a souvent été le cas depuis l'instauration des play-offs.

Si Malines y parvenait malgré tout, il faudra souligner l'énorme qualité du travail effectué par Yannick Ferrera. Ce serait une énorme surprise, aussi énorme que les exploits réalisés par Anderlecht ou par Gand en Coupe d'Europe.

Nos partenaires