Champions League: Nicolas Frutos est confiant et admet devoir "gagner face au Celtic"

26/09/17 à 15:26 - Mise à jour à 15:28

Source: Belga

(Belga) A la veille de la confrontation entre Anderlecht et le Celtic Glasgow dans le cadre de la 2e journée de Ligue des Champions mercredi soir, l'entraîneur anderlechtois Nicolas Frutos a affirmé sa volonté de prendre les trois points face au club écossais. "Nous jouons à la maison et nous sommes donc favoris. Nous jouerons le coup à fond", a affirmé le coach argentin.

D'entrée, Nicolas Frutos a annoncé la disponibilité de Lukasz Teodorczyk et Kara Mbodji, aptes à affronter le Celtic Glasgow. Une décision concernant la présence ou non d'Ivan Obradovic (tibia) devra cependant être prise plus tard dans la soirée. "Téo et Kara devraient normalement pouvoir jouer", a commenté l'Argentin de 36 ans. "Je ne sais pas encore dire s'ils joueront, mais ils sont en tout cas à ma disposition", a-t-il ajouté avant de pointer un problème de largeur du noyau au poste de latéral gauche. "Pour Obra, nous prendrons une décision ce soir. C'est vrai qu'à ce poste nous sommes un peu court. Sowah a joué là le week-end dernier et Appiah peut aussi dépanner à cet endroit. Même si ce n'est pas l'idéal, je ne me fais pas trop de soucis". Vainqueur des Rangers 0-2 le week-end dernier, c'est un Celtic en pleine confiance qui se déplacera à Bruxelles mercredi soir. "Ils proposent un jeu typiquement écossais", a ajouté Frutos. "C'est une équipe physique qui sait aussi jouer au ballon. Tant pour Anderlecht que pour le Celtic, c'est un match clé pour la 3e place du groupe. Le PSG et le Bayern font partie des favoris pour la victoire finale et sont donc hors catégorie". Concernant sa composition, Frutos est très clair: "J'alignerai les onze meilleurs joueurs. Je ne sais pas encore qui, même si j'ai déjà une petite idée. Il faudra jouer notre propre jeu, se créer des occasions et profiter des espaces". Après cette échéance européenne, Anderlecht sera déjà tourné vers le championnat de Belgique et l'affrontement attendu face au Standard de Liège. "A Anderlecht, il faut tout gagner", a encore précisé l'entraîneur bruxellois. "J'ai un bon sentiment concernant ces deux magnifiques rendez-vous qui nous attendent. Je ne m'occupe pas de mon avenir personnel en ce moment. Je pense déjà avoir prouvé et montré que je suis prêt à endosser ce rôle d'entraîneur principal sur du long terme. Mais je ne veux pas aller trop vite, il y a encore beaucoup de travail à effectuer devant nous", a conclu Frutos. (Belga)

Nos partenaires