"Ceux qui vont jouer contre l'Angleterre vont tout faire pour gagner", affirme Jan Vertonghen

25/06/18 à 17:00 - Mise à jour à 17:01

Source: Belga

(Belga) Recordman absolu de sélections chez les Diables Rouges, Jan Vertonghen pourrait fêter sa 105e cap jeudi à Kaliningrad face à l'Angleterre dans le 3e et dernier match du groupe G dans ce Mondial 2018 de football. Un match particulier pour le défenseur waeslandien de 31 ans qui évolue depuis six ans en Premier League à Tottenham.

"C'est un match particulier, mais tous ceux qui vont jouer contre l'Angleterre vont tout faire pour gagner", a déclaré le vice-capitaine des Diables. "On en a parlé (à Tottenham) après le tirage et je suis content que l'on soit tous les deux qualifiés. Le résultat aura moins d'effet. Ce sera un match bizarre, mais amusant." La 2e place du groupe H devrait permettre de moins voyager (le 1/8e se jouerait à Moscou et non à Rostov) et de disposer d'un jour de récupération supplémentaire (le match aurait lieu le 3 juillet au lieu du 2 pour le 1er du groupe), sans parler de rencontrer un adversaire moins redoutable éventuellement en 1/4 de finale. "On préfèrerait moins voyager, mais ceux qui vont jouer contre l'Angleterre vont tout faire pour gagner. Je ne suis jamais monté sur un terrain avec l'idée de perdre." "Nous avons une haute estime pour l'Angleterre. Clairement, elle a été une des équipes les plus impressionnantes jusqu'ici dans ce Mondial. C'est une des grandes favorites du tournoi." "La grande force de notre système de jeu est que nous nous appuyons sur nos points forts", a encore reconnu le N.5 des Diables Rouges. "Nous sommes en pleine confiance, nous sommes capable de battre tout le monde. Maintenant, cela dépendra de la forme du jour et de détails. Beaucoup de grosses équipes ont éprouvé des difficultés mais elles peuvent grandir au long du tournoi." Interrogé sur la différence entre Romelu Lukaku, le buteur des Diables Rouges, et Harry Kane, le buteur de l'Angleterre qu'il côtoie en club, Vertonghen a souligné: "Ils ont un point commun c'est leur très grande ambition. Harry est plus un joueur cible. Romelu prend davantage l'équipe sur le dos, en ce sens ils sont très différents." (Belga)

Nos partenaires