Cécifoot: les Red Wolves en route pour l'Euro 2015

29/07/15 à 16:47 - Mise à jour à 16:59

L'équipe nationale belge de football pour mal et non-voyants disputera le prochain Euro en Angleterre à la fin du mois d'août. Une première pour les Red Wolves qui tenteront de faire parler d'eux et d'un sport qui commence à se développer en Belgique.

Cécifoot: les Red Wolves en route pour l'Euro 2015

L'équipe nationale belge de cécifoot. © Facebook

La Belgique s'apprête à vibrer pour d'autres joueurs que les Diables Rouges cet été. Red Wolves, c'est le nom de notre équipe nationale de cécifoot, créée il y a un an, et qui disputera le premier Euro de son histoire à Hereford en Angleterre.

Mais au fait, le cécifoot, vous connaissez ? Version handisport du football, il se joue à cinq contre cinq sur un terrain de handball bordé de barrières latérales d'1,30 mètre de haut. Un match dure 2x25min. Disposition particulière pour les quatre joueurs de champs de chaque équipe atteints de déficience visuelle, ils sont assistés d'un gardien voyant pour tenter d'arrêter les offensives adverses. Yeux bandés, les joueurs sont guidés par des coaches placés en dehors du terrain et jouent avec un ballon sonore pour mieux le repérer dans l'espace. "Le plus dur, c'est de s'orienter sur la surface de jeu, d'être toujours concentré. La communication est primordiale, un joueur doit par exemple se signaler en criant "Voy"! pour intercepter le ballon sous peine d'être sanctionné d'une faute. Le cécifoot, c'est très physique vous savez", explique l'un de nos futurs représentants à la prochaine Coupe d'Europe et qui préfère ne pas tirer la couverture à lui.

En Belgique, le cécifoot n'en est qu'à ses prémices. Seulement quatre clubs recensés dont un nouveau créé cette année du côté de Gand et un autre il y a un an à Liège. Pas de championnat de Belgique donc pour nos deux meilleures équipes - Anderlecht et Charleroi - obligées de s'exiler en France pour participer à une compétition. C'est bien cela le problème pour les Red Wolves, les infrastructures sont trop pauvres dans notre royaume pour concurrencer les autres grosses écuries européennes. "Le constat est clair, on manque d'argent. Nous sommes obligés de faire appel à des sponsors et du soutien extérieur, en plus de la Ligue Handisport Francophone qui a accepté de nous aider. Heureusement, Philippe Albert nous a offert les équipements, un gentleman", explique encore le Red Wolf.

Une des surprises de l'Euro?

Pour une première, les joueurs de Michel Bertinchamps - ancien préparateur physique des Diables Rouges - n'ont pas été gâtés par le tirage au sort de leur groupe. L'Espagne (tenante du titre) et la France (vice-championne d'Europe) seront au menu alors que les Bleus pourront compter sur le "Messi" du cécifoot, Frédéric Villeroux. Qu'importe, l'équipe nationale belge abordera la compétition sans pression, avec l'envie d'engranger de l'expérience et pourquoi pas créer l'une ou l'autre surprise. La solidarité, l'un des atouts de nos Red Wolves, pourrait faire des merveilles dans un tournoi regroupant les dix meilleures nations du continent. Avec pourquoi pas, l'idée d'accéder un jour aux Jeux Paralympiques puisque cette discipline est reconnue comme telle depuis 2004.

L'Euro se déroulera du 22 au 29 août à Hereford, vous pourrez suivre leur parcours sur les réseaux sociaux : Facebook

Le cécifoot en vidéo (Voo)

Gillian Hermand

En savoir plus sur:

Nos partenaires