Canesin : " Si Wilmots m'appelle, je fonce "

24/09/15 à 09:30 - Mise à jour à 22/09/15 à 18:34

Source: Sportmagazine

Fernando Canesin (23 ans) s'épanouit à Ostende après son passage à Anderlecht et il songe même à l'équipe nationale. De Belgique.

Canesin : " Si Wilmots m'appelle, je fonce "

Fernando Canesin songe aux Diables Rouges. © BELGA

En janvier, Fernando Canesin aura son passeport: tout est en ordre. Dans deux interviews avec la presse brésilienne, il a déjà fait du pied à... l'équipe nationale belge.

FernandoCanesin: " Pourquoi pas? Quand je compare l'équipe du Brésil à la belge, il n'y a pas de différence de qualité. La Belgique a peut-être moins de talents en chiffres absolus mais l'élite est aussi forte. Ensuite, imaginez que la Belgique soit plus prompte que le Brésil à m'offrir une chance ? Pourquoi pas ? Si Wilmots me sonne, je fonce. Je suis réaliste: le sélectionneur brésilien ne va pas m'appeler tout de suite, quand je vois ce dont il dispose dans le monde entier. Mais si je peux être utile au belge...

Diego Costa a opté pour l'Espagne. Il a été invité par le Brésil mais Felipe Scolari a ensuite dit que c'était sans garantie. Nul ne reçoit de garantie, où que ce soit, évidemment. Costa a peut-être eu le sentiment qu'on lui faisait davantage confiance en Espagne. Idem avec Thiago Motta en Italie, Eduardo en Croatie... Ils font leur chemin en Europe depuis leur plus jeune âge et sont reconnaissants de la chance qu'ils y ont reçue. Comme Luis Oliveira et Igor De Camargo en Belgique. Si je preste bien et que j'ai mon passeport... Je sais que l'UB me suit. A Anderlecht, il avait été question des espoirs, quand Johan Walem s'en occupait encore. "

Par Peter T'Kint

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Fernando Canesin dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires