Bryan Bouffier, premier étranger vainqueur des 'Legend Boucles' à Bastogne

04/02/18 à 21:01 - Mise à jour à 21:03

Source: Belga

(Belga) Le Français Bryan Bouffier et son co-pilote Jean-Luc Alnet (Ford Escort MKII) ont remporté dimanche les 'Legend Boucles' à Bastogne. Bouffier devient ainsi le premier étranger à remporter l'épreuve depuis son passage au format 'Legend' en 2006. Le plus rapide du week-end a été Thierry Neuville, accompagné de Nicolas Gilsoul. Le vice-champion du monde des rallyes évoluait cependant "hors classement" car son Opel Corsa Groupe A avait été un peu trop modifié depuis l'époque de ses débuts et ne répondait plus à la règlementation de l'épreuve.

Neuville et Gilsoul s'étaient alignés "pour le fun". "Honnêtement, je me suis régalé" souriait Neuville à l'arrivée. "Je n'aurais jamais imaginé m'amuser autant avec cette petite auto, très fiable. Je remercie toutes les personnes qui ont rendu cette opération possible. Et d'abord mon frère Yanick qui a remonté cette caisse dans notre atelier de Saint-Vith. Maintenant j'ai un an pour trouver avec quoi je reviendrai l'an prochain. Un pilote veut toujours plus de puissance. On verra bien..." Au niveau de la compétition, le suspense a été total. Leader au départ dimanche, François Duval (Ford Escort MKI) a été victime d'une crevaison dans la 15e des 19 spéciales. Bouffier effectuait lui une remontée spectaculaire de la quatrième à la première place en s'adjugeant tous les scratchs de dimanche. Il est le premier étranger à s'imposer en treize éditions des 'Legend'. Son compatriote François Chatriot s'était imposé en 1994 alors que l'épreuve se disputait encore dans un format "moderne". Duval devait se contenter de la deuxième place. Le podium était complété par Frédéric Caprasse (Ford Escort MKII BDA). "Il m'a fallu quelques spéciales pour prendre la mesure de cette très bonne Escort Groupe 4 et m'habituer aux routes", a commenté le Bouffier. "Samedi en début de soirée, cela commençait déjà à marcher plus fort. Puis ce dimanche, sur la terre, j'ai envoyé du lourd et je me suis régalé. Je n'avais plus le même handicap de méconnaissance du terrain que la veille. Mais jamais je n'aurais encore imaginé pouvoir l'emporter." (Belga)

Nos partenaires