Bruges: Henry à la place d'Izquierdo ?

04/05/17 à 15:00 - Mise à jour à 10:54

Source: Sportmagazine

Fin janvier, Henry Onyekuru a disparu d'Eupen parce que le club avait refusé son passage au Celtic Glasgow. À présent, c'est le Club Bruges qui fait le forcing pour obtenir son concours.

Bruges: Henry à la place d'Izquierdo ?

Henry Onyekuru en est déjà à 17 buts cette saison. © BELGA

Au repos du match Eupen-Lokeren, le speaker a annoncé que les maillots de l'équipe pour les déplacements étaient soldés. "Ils auraient dû investir dans la production de maillots supplémentaires au nom d'Henry Onyekuru", a remarqué un supporter. "Ils vont bientôt avoir de la valeur." Ça se pourrait.

Avant même le début de la saison, l'avant nigérian semblait promis à un transfert rapide dans un grand club étranger, même s'il avait loupé une occasion de but en or dans les dernières secondes du match décisif à l'Antwerp, en 2015-2016, et le titre qui allait de pair.

L'importance du jeune attaquant est clairement apparue lorsqu'il a fugué, fin janvier. Eupen ne l'ayant pas autorisé à rejoindre le Celtic, il a disparu de la surface de la terre pendant une semaine. Après concertation avec les joueurs, on a passé l'éponge sur l'affaire à son retour.

Il a été titularisé dès le match suivant, à domicile contre Waasland-Beveren. Il faut dire que ce jour-là, l'avant espagnol José Maria Cases était retourné précipitamment au pays pour assister à la naissance de son fils. Ça a facilité la décision de Jordi Condom.

Sa disparition n'a guère eu d'impact sur son style de jeu. "Il a très bien réagi au problème", explique le directeur sportif Christoph Henkel, sans manifester d'étonnement. "Henry est mentalement fort, stable. Il a les deux pieds sur terre. Sinon, il brillerait de temps en temps alors qu'il est très régulier."

Depuis son retour, Henry, qui a encore marqué samedi dernier, a inscrit 7 buts en 10 matches. Avec 17 buts en championnat, il se rapproche du meilleur réalisateur, Lucasz Teodorczyk. Ce n'est pas mal, même s'il a raté pas mal d'occasions lors des deux dernières journées. Avec ces buts, Eupen compterait quatre points de plus et aurait pu entamer son match contre Genk, ce soir, en candidat à la première place du groupe.

Henry n'a pas parlé de ce qu'il a fait et projette de faire dans la brève interview accordée à notre magazine. "J'en déciderai avec Eupen." Arsenal est son club favori depuis l'enfance. Ce n'est pas pour rien qu'il s'appelle Henry et qu'il a voulu qu'on mette ce nom sur son maillot. Ce qu'il a appris cette saison? "Qu'en D1A, tout va très vite et que la moindre erreur est immédiatement sanctionnée. Mais au bout de quelques matches, j'ai acquis le rythme."

En revanche, il a été clair avec le quotidien germanophone Grenz-Echo : il ne jouera plus à Eupen la saison prochaine et préfère l'étranger, bien qu'on l'associe de plus en plus fréquemment au Club Bruges, pour y remplacer José Izquierdo. Va-t-il donc bientôt s'en aller?

Henkel: 'Uniquement si toutes les parties y gagnent. Le nouveau club, lui, mais nous aussi." Eupen n'a pas encore reçu d'offre concrète, précise le directeur sportif. "Mais nous avons convenu avec le joueur d'étudier chaque proposition."

Par Geert Foutré

En savoir plus sur:

Nos partenaires