Bruges (2-1 contre Charleroi), premier, tire profit des faux-pas de La Gantoise et Ostende

06/12/15 à 17:14 - Mise à jour à 17:12

Source: Belga

Après les faux-pas de La Gantoise (2-2 contre Zulte Waregem vendredi) et d'Ostende (1-2 contre Saint-Trond samedi), le FC Brugeois et Anderlecht avaient l'occasion de faire la bonne affaire de la 18e journée du championnat dimanche.

Bruges (2-1 contre Charleroi), premier, tire profit des faux-pas de La Gantoise et Ostende

© BELGA

La mission était a priori plus facile pour les Blauw en zwart, qui l'ont effectivement remplie en s'imposant 2-1 (mi-temps: 1-0), que pour Anderlecht, contraint à un déplacement à Genk (coup d'envoi à 18h00), pas forcément plus facile que celui mal négocié à Courtrai (4-2) mercredi en Coupe.

Bruges avait l'honneur d'entamer les hostilités dominicales contre Charleroi dans son Jan Breydel, avec cette fois Jelle Vossen au coup d'envoi.

Le limbourgeois qui avait dégainé dès son entrée au jeu à Malines (1-4) lors de la journée précédente, allait démontrer dès la 8e minute qu'il était tout aussi performant en débutant la partie. Bien lancé par Felipe Gedoz, il tira en effet victorieusement à ras du sol (1-0).

L'ancien Diable Rouge ne se contentait visiblement pas de son 7e but cette saison, mais ses actions suivantes n'aboutirent pas.

Ce qui laissait à Charleroi, désormais plus entreprenant, toutes ses chances de revenir à la hauteur des Brugeois au score. Même si c'est encore Vossen qui bénéficiant d'une étonnante liberté, aurait encore marqué sans une sortie très opportune de Parfait Mandanda à la 23e. Le but n'aurait cependant pas compté, le juge de ligne ayant à tort levé son drapeau.

Les Zèbres étaient à la peine et c'est miraculeusement que Mandanda neutralisa une frappe du gauche de Claudemir avec l'aide du piquet (28e).

Bref, quoique mené 1-0, Charleroi n'était pas si mal payé à la mi-temps, notamment parce qu'un nouveau drapeau levé trop précipitamment avait stoppé une course d'Abdoulaye Diaby vers son but (43e).

A la reprise il ne fallut de nouveau attendre que quelques minutes pour voir Bruges inscrire un but. Cette fois par Diaby - son 9e - lancé par Victor Vazquez et qui gagna son face à face avec Mandanda après avoir débordé Francis N'Ganga (2-0, 50e).

La situation des carolos était désormais d'autant plus compliquée, qu'ils devaient à la fois contenir les assauts brugeois qui ne faiblissaient pas, et marquer au moins deux buts. Roman Ferber réussit le premier mais trop tard (87e) pour envisager l'égalisation.

Lior Refaelov qui avait remplacé Vazquez à la 74e, eut l'occasion de rétablir l'écart sur penalty à la 90e, mais ne réussit pas a battre Mandanda.

Bruges, 37 points, dépasse La Gantoise au nombre de victoires (12 à 10). Charleroi est 12e avec 21 points.

Nos partenaires