Brésil: le gardien assassin va retourner en prison

26/04/17 à 03:15 - Mise à jour à 03:17

Source: Belga

(Belga) La Cour suprême du Brésil a annulé mardi la remise de peine du gardien Bruno Fernandes, qui va retourner en prison pour l'assassinat de son ex-maîtresse, après avoir été libéré le 24 février.

Emprisonné en 2010, le gardien avait été condamné en 2013 à 22 ans et trois mois de prison, mais était sorti il y a deux mois après avoir purgé moins d'un tiers de sa peine, une décision qui lui permettait d'attendre en liberté son jugement en appel. "Le Tribunal suprême fédéral (STF) a révoqué la décision qui avait suspendu son emprisonnement", a indiqué la plus haute juridiction du Brésil dans un communiqué. La décision du STF qui oblige le gardien à retourner derrière les barreaux doit être appliquée "avec effet immédiat", a expliqué à l'AFP une source du tribunal. Après cette remise en liberté, Bruno Fernandes avait signé un contrat de deux ans avec Boa Esporte, un club de deuxième division, soulevant un tollé dans le pays. Le gardien, qui était sur les tablettes du Milan AC quand il évoluait au Flamengo, le club le plus populaire du Brésil, a vu son destin basculer en défrayant la chronique avec un crime particulièrement sordide. Il a avoué avoir commandité l'assassinat d'Eliza Samudio, la mère de son fils, dont le corps a été découpé en morceaux par ses hommes de mains avant d'être jeté aux chiens. (Belga)

Nos partenaires