Boris Becker s'oppose à la réforme radicale de la Coupe Davis

05/04/18 à 08:58 - Mise à jour à 08:59

Source: Belga

(Belga) Ancien N.1 mondial et légende du tennis allemand, Boris Becker s'est exprimé au sujet de la probable réforme de la Coupe Davis pour 2019. "Cette compétition est vieille de 125 ans (créée en 1900, NDLR) et tous les meilleurs joueurs du monde veulent un jour la gagner, ce n'est pas un hasard", a-t-il déclaré à Valence en marge de la rencontre entre l'Allemagne et l'Espagne en quarts de finale.

L'Allemagne, emmenée par Alexander Zverev, défiera l'Espagne de Rafael Nadal dans les arènes de Valence. "C'est un endroit fantastique pour jouer. Vous ne pouvez pas compenser cette ferveur et cette passion par de l'argent. C'est une caractéristique unique des rencontres à domicile et à l'extérieur en Coupe Davis", a ajouté celui qui compte 6 titres du Grand Chelem à son actif. Becker a toutefois reconnu que la compétition devait être repensée. "Elle doit subir quelques modifications", a dit le double vainqueur de l'épreuve avec son pays. L'ancien entraîneur de Novak Djokovic a notamment proposé que les matches se jouent en deux sets gagnants et non trois. Il a également suggéré de réduire les rencontres aux journées du samedi et du dimanche, comme c'est déjà le cas en Fed Cup. Fin février, la fédération internationale de tennis avait proposé d'organiser, à partir de 2019, un tournoi annuel entre 18 nations, étalé sur 7 jours et disputé à un seul et même endroit. La réforme devrait être votée en août prochain lors de la réunion annuelle de l'ITF à Orlando. (Belga)

Nos partenaires