Bien que détestés, les Ultras ont pourtant leur utilité

01/03/16 à 10:52 - Mise à jour à 10:53

Ultras Inferno, Storm Ultras, Drughi Genk, Mauve Army, PHK, Green Boys, Ultras Mons, South Leaders, North Fanatics... En Belgique, nombreux sont les groupes " Ultras ". Très différents, ils ont cependant un point commun : celui de subir les foudres médiatiques. Pourtant le football sans eux ne serait pas du tout le même...

"Le mouvement Ultra regroupe des Supporters "acharnés" de leur équipe de football. Prêts à les suivre partout, dans leur championnat, comme en Europe, par tous les moyens possibles. Un Ultra encourage son équipe, de par ses chants durant toute la rencontre, ou ses animations ("Tifo") à l'entrée des joueurs sur le terrain" explique Max, Président des Ultras Inferno dans une interview accordée à Shoot me again.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires