Besnik Hasi place le groupe avant Anthony Vanden Borre

28/01/16 à 21:15 - Mise à jour à 21:15

Source: Belga

(Belga) L'entraîneur anderlechtois Besnik Hasi est revenu sur l'affaire Vanden Borre lors de sa conférence de presse hebdomadaire. "Pour moi, le groupe est le plus important et je le défendrai toujours", a déclaré un Besnik Hasi qui ne cache pas ses priorités.

"Je m'attendais bien à une question concernant Anthony Vanden Borre", a confié Hasi jeudi après-midi. L'entraîneur anderlechtois a ensuite pris ses notes devant lui afin de lire sa réponse devant la presse. "L'affaire Vanden Borre est un dossier complexe avec différents aspects. Si Herman Van Holsbeeck a entrouvert la porte en début de semaine, c'est qu'il a ses raisons. Mais il n'y a pas que Vanden Borre dans cette affaire, il y a aussi le club et le groupe de joueurs. Le groupe est pour moi le plus important et je le défendrai toujours. Même dans ce cas-ci". Besnik Hasi n'était toutefois pas encore prêt à pardonner. "Anthony a attaqué le groupe dans son ensemble. Normalement ce genre de chose ne se fait pas et certainement pas de manière publique. Si ses mots ont mal été interprétés ? Ça se peut, mais venant d'un coéquipier on ne peut pas accepter cette sortie publique". "Les qualités footballistiques d'Anthony ne sont plus à démontrer. Mais ça ne se fait pas. Lors des prochains jours, nous allons discuter avec les différentes parties de ce qu'il va se passer. Ce qui est sûr, c'est qu'il vaut mieux pour tout le monde de rapidement trouver une solution. C'est tout ce que j'ai à dire", conclut le message de Besnik Hasi. (Belga)

Nos partenaires