Belges à l'étranger - Après Koulibaly, Batshuayi dénonce de nouveaux cris racistes des supporters de l'Atalanta

23/02/18 à 02:09 - Mise à jour à 02:11

Source: Belga

(Belga) Le Diable Rouge du Borussia Dortmund Michy Batshuayi a accusé les supporters de l'Atalanta de lui avoir lancé des cris racistes lors du 16e de finale retour de l'Europa League, jeudi à l'Atalanta Bergame (1-1).

"Cris de singe. 2018 et toujours des bruits de singe racistes dans les tribunes... Vraiment?", a en effet écrit l'ancien buteur du Standard sur son compte Twitter. "J'espère que cela vous fait plaisir de pouvoir maintenant regarder la suite de l'Europa League à la TV parce que nous, on est qualifié... #DitesNonAuRacisme. #AllezRegarderBlackPanther", a ajouté Batshuayi, prêté par Chelsea à Dortmund et auteur de deux buts à l'aller lors de la victoire 3-2 du club allemand. En janvier, une tribune du stade de l'Atalanta avait été fermée pour un an à la suite de cris racistes contre le défenseur de Naples Kalidou Koulibaly, l'ancien de Genk. Le président de l'Atalanta Antonio Percassi a présenté les excuses du club à l'attaquant de Dortmund: "Je serai honnête, je ne les ai pas entendus. Si cela s'est passé, alors je suis très triste et je présente mes plus plates excuses à Batshuayi. Ceci n'aurait dû jamais se produire." Batshuayi a joué tout le match tandis que l'autre acteur belge de la soirée, Timothy Castagne, est lui resté sur le banc. L'Atalanta était virtuellement qualifiée pour les huitièmes après l'ouverture du score par son défenseur Rafael Toloi à la 12e, mais Marcel Schmelzer a égalisé pour le Borussia à 7 minutes de la fin. (Belga)

Nos partenaires