Axel Witsel travaille très dur pour maintenir son niveau

07/06/17 à 15:35 - Mise à jour à 15:37

Source: Belga

(Belga) Axel Witsel, qui a rejoint la sélection belge plus tard pour cause d'obligations avec son club chinois du Tianjin Quanjian, est prêt pour la rencontre de vendredi contre l'Estonie à Tallinn dans le cadre des qualifications pour le Mondial 2018. "J'ai perdu trois kilos par rapport à mon poids de forme en Russie", a raconté mercredi le milieu de terrain en conférence de presse à Tubize.

Pour Witsel, ce ne sera pas la dernière rencontre avant ses vacances, la compétition chinoise se déroulant jusqu'en novembre. "C'est comme ça, je n'ai pas le choix. Mais je ne m'inquiète pas trop pour la longueur de ma saison car j'ai eu un mois de vacances en décembre", a ajouté Witsel. Le milieu de terrain de 28 ans a réfuté l'idée de perdre sa place chez les Diables suite à son transfert en Chine. Au contraire, le Diable travaille davantage. "Je dois conserver mon niveau et donner le meilleur de moi-même lors des entraînements. Il faut être honnête, le niveau en Chine n'est pas le même qu'en Europe. Mais je travaille, avec un entraîneur physique, plus que jamais dans ma carrière." L'ancien joueur du Standard évolue en Chine en tant que N.10, un cran plus haut qu'en équipe nationale. "Avec les Diables, j'ai souvent joué comme milieu défensif. Cela ne me pose pas de problème de m'adapter et de jouer dans une position plus reculée." Witsel va devoir composer avec l'émergence de Youri Tielemans, qui reste sur deux titularisations de rang. Lors de rencontre face à des adversaires plus faibles, Tielemans constitue une réelle option au milieu du terrain. Mais le Liégeois ne se fait pas de souci. "J'ai toujours apprécié Youri et il est très bon depuis longtemps. La concurrence chez les Diables a toujours été présente, elle ne me fait pas peur", a ponctué Axel Witsel. (Belga)

Nos partenaires