Axel Lawarée: "les joueurs ne feront plus la loi au Standard"

08/09/15 à 16:17 - Mise à jour à 16:27

Source: Belga

"Le Standard a engagé Yannick Ferrera pour ses qualités de communicateur, de polyglotte, pour sa connaissance du football belge et ses qualités d'analyse tactique", a affirmé Axel Lawarée, le directeur sportif du club de Sclessin, en présentant le nouvel entraîneur, mardi.

Axel Lawarée: "les joueurs ne feront plus la loi au Standard"

© BELGA

Contrairement à ce qui s'était passé au moment du limogeage de Slavo Muslin, la direction n'a pas consulté le groupe avant de prendre la décision d'engager Ferrera, à qui il a fait signer un contrat de deux ans. "Nous voulons montrer aux joueurs que, désormais, ils ne feront plus la loi", dit Axel Lawarée.

"Il y a encore des joueurs au sein du club dont la mentalité ne colle pas avec celle du Standard et s'il n'y a pas de changement au prochain mercato, c'est eux qui devront partir. Le club a suffisamment changé d'entraîneur au cours des dernières années. Nous voulons travailler à long terme."

Quand on lui fait remarquer que, deux ans, ce n'est pas très long comme échéance, il sourit: "Au Standard, oui! En tout cas, ça sert à mettre des choses en place et une prolongation est bien entendu tout à fait envisageable."

Interrogé sur la sortie de Bruno Venanzi dans "Carrément Steph", où le président du Standard avait déclaré qu'un joueur avait payé un entraîneur pour jouer, la saison dernière, Axel Lawarée s'est borné à déclarer: "En tant qu'ancien joueur, ça me choque mais nous ne ferons pas d'autre commentaire." Alexandre Grosjean, nouveau directeur de la communication du club, est alors intervenu pour dire: "Bruno Venanzi est un adepte de la sincérité, de la transparence et de l'honnêteté. C'est nécessaire quand on souhaite ouvrir l'actionnariat aux supporters. C'est dans ce cadre qu'il faut voir ses déclarations, qu'il maintient. Mais le reste de l'affaire sera traité en interne."

En savoir plus sur:

Nos partenaires