Audi Hockey League - Le Daring vainqueur du derby contre le Léo, Dragons et Racing surmontent les embûches

11/09/16 à 19:28 - Mise à jour à 19:28

Source: Belga

(Belga) L'Audi Hockey League, le championnat de Belgique messieurs de Division Honneur, a déjà livré ses premières vérités après seulement la première journée qui s'est déroulée dimanche après-midi. Si les deux finalistes de la saison dernière - le Dragons et le Racing - se sont imposés dans leur match d'ouverture, ce fut non sans mal, avec seulement un but d'écart, confirmant ainsi l'intérêt de la compétition qui semble s'être encore levée d'un cran à la sortie de l'été olympique.

Le Dragons, champion en titre, s'est en effet imposé 2-1 dans son derby anversois face au Braxgata dans une rencontre fermée offrant peu d'occasions de part et d'autre. Le jeune Henri Raes avait ouvert le score pour le club de Brasschaat juste avant le repos, avant qu'Alexander Hendrickx ne double l'avance sur pc dans le dernier quart. Le Néo-Zélandais Hugo Inglis avait beau réduire l'écart à 4 minutes du terme, le score n'évoluait plus. Les Bruxellois du Racing, finalistes malheureux du défunt championnat, ont également dû batailler jusqu'à la dernière seconde pour venir à bout 4-3 de l'Herakles. Les vice-champions étaient même menés 0-2 suite à des buts d'Anthony Leclef et Amaury Keusters, avant d'égaliser avant la mi-temps via Cédric Charlier et Thomas Vanneste. Le solide Irlandais Conor Harte, par deux fois sur pc, donnait un peu de champ libre aux Rats, mais Keusters venait à nouveau inquiéter les hommes de Simon Letchford en fin de rencontre. Autres certitudes: le statut confirmé d'outsiders pour le Waterloo Ducks, vainqueur autoritaire 1-9 du Wellington, qui aura bien du mal à éviter l'ascenseur avec la D1, et pour le Daring, qui a réussi à repartir du Léopold avec les 3 points. Comme le Racing, les Molenbeekois ont remonté avant le repos l'handicap de deux buts, inscrits en début de rencontre par les frères Max et Julien Plennevaux, grâce à deux penalty-stroke de Tanguy Cosyns pour asseoir leur succès avec un but dans chacun des deux derniers quart temps, via Geoffroy Cosyns et à nouveau son frère Tanguy pour un triplé (sur pc). Le Beerschot a pour sa part émergé 5-4 en toute fin de match dans un duel plein de suspense face à Louvain, présentant une équipe sensiblement remodelée (10 arrivées), tandis que l'Orée a confirmé tout le bien que l'on préméditait au club woluwéen fraîchement promu en renvoyant l'Antwerp bredouille dans ses pénates (5-2). . (Belga)

Nos partenaires