ATP Indian Wells - Raonic-del Potro, duel de revenants pour une place en finale

17/03/18 à 09:32 - Mise à jour à 18/03/18 à 00:07

Source: Belga

(Belga) Le Canadien Milos Raonic a tourné la page de sa catastrophique saison 2017 ponctuée de blessures en se qualifiant vendredi pour le dernier carré du Masters 1000 d'Indian Wells (dur/7.972.535 dollars) où il affrontera l'Argentin Juan Martin del Potro, revenu dans le top 10 mondial après avoir songé à raccrocher.

Raonic aime Indian Wells: il y disputera samedi sa troisième demi-finale en quatre ans. "Je me sens apaisé ici, tout est plus simple, il n'y a pas la circulation qu'on peut avoir dans d'autres villes, on peut se concentrer exclusivement sur le tennis", a-t-il résumé après sa victoire face à l'Américain Sam Querrey (ATP 21) 7-5, 2-6, 6-3. L'an dernier, le Canadien, désormais 38e mondial, avait fait l'impasse sur le tournoi californien en raison d'une contracture aux ischio-jambiers, l'une des nombreuses blessures qui ont transformé 2017 "en catastrophe". "Il y a aussi eu des élongations à une cuisse et un problème à un adducteur en début d'année, une opération du poignet après Wimbledon, puis ma préparation pour 2018 a été retardée par une blessure à un genou", a-t-il énuméré. Arrivé à Indian Wells avec un bilan d'une victoire en quatre matches disputés en 2018, l'ancien N.3 mondial vient d'enchaîner quatre victoires de suite, dont une, il est vrai, sur forfait du Chypriote Marcos Baghdatis en 8e de finale. "Je dois encore trouver une certaine constance sur la durée de mes matches, j'ai eu de la réussite dans ce match, mais je suis content, même s'il y a encore des choses à améliorer", a-t-il analysé. Raonic, 27 ans, mène deux victoires à une au bilan de ses confrontations avec son prochain adversaire, Juan Martin del Potro. L'Argentin, 8e mondial, est venu à bout en quart de finale de l'Allemand Philipp Kohlschreiber (ATP 37) 3-6, 6-3, 6-4. "Del Po" est revenu lui d'encore plus loin que Raonic: entre 2014 et 2016, il s'est cru perdu pour le tennis. "J'ai pensé à arrêter de jouer, car après trois opérations du poignet, le problème persistait, j'étais déprimé chez moi et faire toute cette rééducation pour mon poignet ne me plaisait pas", a-t-il rappelé. "Mais tout cela est oublié, je suis de nouveau en forme, je suis dans le top 10 mondial", a insisté Del Potro en quête à 29 ans de sa première victoire dans un Masters 1000. (Belga)

Nos partenaires