ATP - European Open - David Goffin : "Je suis content, car je savais que Mayer était dangereux"

21/10/16 à 00:00 - Mise à jour à 00:06

Source: Belga

(Belga) "C'est la première édition du tournoi. Je suis première tête de série. Le premier Belge. J'étais très attendu. C'est donc bien d'avoir commencé par une victoire." David Goffin était soulagé d'avoir remporté, jeudi soir, son premier match du tout nouvel European Open, le tournoi ATP 250 d'Anvers l'ATP doté de 566.525 euros. Le Liégeois, 25 ans, a battu l'Allemand Florian Mayer (ATP 55), 33 ans, 7-5 et 6-4, pour se hisser en quart de finale.

"Mayer revient bien après avoir été longtemps absent. Je sais comme il peut être dangereux sur une surface assez rapide où ses coups, surtout en revers, fusent. Il peut être très agressif, sauter, et c'était très difficile de rentrer dans la balle et de trouver la bonne intensité. Heureusement, j'ai su bien jouer dans les moments importants. Lorsqu'il a fallu breaker, j'ai réussi à remettre une couche, comme à 5-4 dans le premier set. C'était un bon match. Je suis très satisfait de ma victoire." Après une tournée asiatique fructueuse, marquée par une accession en finale à Tokyo et un quart de finale au tournoi ATP Masters 1000 de Shanghai, David Goffin assure se sentir encore frais pour briller devant son public. "La fatigue ? Ca va. J'avais un peu peur avec le jetlag, d'autant que je savais que je jouerais le soir, aux mauvaises heures, mais je n'étais pas endormi. Et je n'ai pas trop ressenti la pression non plus, car avec les matches que j'ai dans les jambes, je sais ce que j'ai à faire. Cela s'est bien passé et je pense que de jour en jour, cela devrait aller mieux", expliqua-t-il. Ce vendredi soir, David Goffin défiera le Roumain Marius Copil (ATP 198), issu des qualifications, tombeur de Steve Darcis (ATP 120) plus tôt dans la journée. "J'ai vu la fin du match, de 3-2 à 6-2, mais Steve n'était plus trop là. Ce n'est donc pas une référence. Copil, je le connais assez bien d'avant. Il sert très bien et joue bien en indoor. Je suppose qu'il va me rentrer dedans, et ce sera à moi par ma solidité, mon jeu de jambes, de le contrer", ajouta le Liégeois, qui ne veut pas penser à une éventuelle qualification pour les ATP World Tour Finals à Londres suite au forfait de Rafael Nadal (ATP 6). "Cela ne change rien à mon état d'esprit. Je ne calcule pas. Je joue match par match et la seule chose qui m'importe c'est le match de demain contre Copil", conclut-il. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos