Anthony Vanden Borre a fait "le choix du coeur"

02/03/17 à 15:27 - Mise à jour à 15:27

Source: Belga

Même s'il avait récemment démissionné de sa propre initiative à Montpellier, et résilié son contrat à Anderlecht mercredi, Anthony Vanden Borre n'est pas resté longtemps hors de l'actualité sportive. C'est en effet devant un nombreux auditoire digne d'une star qu'il a annoncé avec fierté jeudi midi pourquoi il allait rebondir au Tout Puissant Mazembe, le plus grand club de son pays d'origine, le Congo. Il n'y va pas en pré-retraite, mais pour relancer sa carrière au plus haut niveau qu'il avait lui-même volontairement mise en veilleuse...

Anthony Vanden Borre a fait "le choix du coeur"

Anthony Vanden Borre © BELGAIMAGE

"Je suis toujours footballeur, toujours passionné par mon sport et toujours aussi avide de victoires. Je n'ai jamais envisagé d'arrêter", a-t-il en tout cas expliqué, ému, lors d'une conférence de presse dans un restaurant vietnamien de Woluwé-Saint-Lambert.

"A 29 ans je suis loin du terminus, et je continue au contraire à viser le sommet, donc notamment l'équipe nationale, mais pas seulement. On a parlé de dépression, de burn out, mais je démens. J'étais mentalement fatigué du football européen, mais personne ne m'a jamais entendu dire que j'arrêtais ma carrière. J'ai observé une pause, sans plus, et je suis à présent très impatient de reprendre au plus vite le collier sous le maillot (n°68, ndlr) du TP Mazembe qui m'a toujours fait rêver. C'est en effet le club de la région d'où je suis originaire et dont ma mère serait tellement heureuse de savoir que je l'ai rejoint. Je ne vais cependant pas débarquer là-bas en héros, même si on m'a prévenu que l'accueil serait très chaud, ni pour faire la révolution. Mais pour aider au maximum l'équipe à réaliser ses objectifs sportifs, toujours très élevés, et encadrer la jeunesse, qui est au coeur de la nouvelle politique du président Moïse Katumbi. Je n'aurai pas une fonction officielle à l'académie de Lubumbashi, mais je conseillerai très volontiers les espoirs du club"

Afin de contrôler un budget qui avait tendance à exploser, le président entend en effet à l'avenir miser davantage sur les jeunes talents qui sortiront de l'académie, et ralentir d'autant le recrutement d'étrangers.

VDB est le premier européen à s'engager pour le Tout Puissant. "Le choix du coeur", affirme-t-il. "Ceux qui me connaissent savent bien ce que ce club a toujours représenté pour moi. Tous mes amis sont d'ailleurs enchantés de ma décision, à commencer par Vincent (Kompany, ndlr) qui m'a félicité par téléphone. Les gens qui ne font pas partie de mon cercle seront sans doute un peu surpris, mais qu'ils sachent combien je suis fier, que c'est un très grand honneur pour moi de rejoindre un club qui a toujours été immense à mes yeux. Je dois d'ailleurs remercier Anderlecht qui m'a accordé un transfert libre grâce auquel je réalise mon rêve. Si j'y reviendrai un jour avec un rôle dans l'encadrement des jeunes à Neerpede? Sans doute, mais chaque chose en son temps. Ma carrière de joueur est loin d'être terminée. Je me suis engagé au TP Mazembe pour y gagner plein de titres et trophées, ce qui ne se fera pas en quelques mois..."

Premier objectif la Ligue des Champions, le 12 et le 19 mars contre CAPS United, un club du Zimbabwe.

LIRE AUSSI : Anthony Vanden Borre signe au TP Mazembe

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos