Anderlecht veut au moins terminer deuxième

04/05/18 à 14:20 - Mise à jour à 15:02

Source: Belga

"Bruges est clairement l'équipe de la saison", a avoué vendredi midi en conférence de presse le (nouveau) président d'Anderlecht Marc Coucke, quarante-huit heures avant le "topper" de dimanhe au Jan Breydel.

Anderlecht veut au moins terminer deuxième

Marc Coucke © BELGA

"Maintenant si on parvient à entretenir un peu le suspense en réalisant un bon résultat là-bas, tant mieux. D'autant que cela renforcerait sérieusement notre position de dauphin. La deuxième place est en effet très importante à nos yeux, et on veut à tout prix la conserver...

On comprendra que le richissime homme d'affaires se contenterait volontiers d'un petit point dimanche, histoire de rester bien placé dans la course à la Ligue des Champions, quitte à laisser Bruges filer vers son quinzième sacre en conservant son avance de 5 points à trois journées de la fin.

"J'espère surtout qu'on gagnera si on est les meilleurs !"

"Bien sûr qu'on y croit", a déclaré vendredi en conférence de presse l'entraîneur d'Anderlecht Hein Vanhaezebrouck.

"Tous les joueurs qui monteront dans le car à destination du Jan Breydel devront avoir comme moi la conviction qu'on peut y arriver. Sinon cela ne vaudrait même pas la peine d'aller là-bas. La Ligue des Champions vient encore de nous rappeler qu'en football, tout est vraiment possible. Maintenant il faut savoir que ce sera extrêmement difficile et qu'en fonction du déroulement de ce match, compte tenu de l'habituelle intransigeance de Bruges à domicile, il faudra peut-être admettre qu'un match nul est un bon résultat. C'est d'ailleurs en général toujours le cas mais cette fois, ce serait sans doute la fin de nos espoirs d'enlever ce championnat. On a déjà manqué une occasion de revenir à la hauteur de Bruges en perdant au Standard (1-0) puis à Genk (2-1), mais après dimanche, il n'y en aura plus d'autre. Ce qui serait finalement le plus décevant, c'est de ne pas gagner après avoir été la meilleure équipe sur le terrain pendant 90 minutes. On espère mieux que la deuxième place, pour le moment du moins..."

Vanhaezebrouck pointe plusieurs éléments, dont entre autres le public et le quatrième arbitre, susceptibles de faire pencher la balance côté blauw en zwart, mais pas tellement la qualité de l'adversaire.

"On l'a battu 1-0 à l'aller en gaspillant pas mal d'occasions", rappelle-t-il. "Bruges n'est présentement pas plus fort qu'Anderlecht selon moi et d'ailleurs, toutes les équipes se valent à peu près dans ces playoffs I. Le Club est devant grâce à sa saison régulière, et le Standard a pris le plus de points parce qu'il est le plus efficace. C'est du reste notre problème numéro un, et sans doute aussi celui d'autres équipes. On peut bien jouer mais marquer difficilement, et surtout pas assez. Ce qui est précisément notre cas", conclut Vanhaezebrouck.

Avec actuellement 37 points, Anderlecht, 2e, précède de 2 points le Standard, qui reçoit Genk (5e avec 31 points) dimanche soir (18h00), et de 5 points La Gantoise, 4e, qui accueille Charleroi (30 points) ce vendredi soir (20h30).

Nos partenaires