Anderlecht : un mois pour trouver un attaquant

28/06/18 à 12:00 - Mise à jour à 26/06/18 à 15:12

Les Mauves peine à trouver le chemin des filetsen ce début de préparation.

Anderlecht : un mois pour trouver un attaquant

Silvère Ganvoula a manqué de réalisme face au RWDM. © BELGA

Après deux matches amicaux face à des pensionnaires de la première division amateur, le RWDM (1-0) et Heist (1-1) en l'occurrence, il est sans doute trop tôt pour déjà tirer des conclusions. Il n'empêche que ces galops d'entraînement, qui ont chaque fois fait suite à des séances d'entraînement poussées, ont montré qu'Anderlecht éprouvait bel et bien des difficultés à conclure. A l'image de ce qui s'était passé tout au long de la défunte campagne...

Face au voisin molenbeekois, Adzic et Ganvoula ont manqué de réalisme. A Heist, c'est Gerkens qui a galvaudé les occasions. Par manque de solutions de rechange valables devant, c'est Musona qui avait d'ailleurs dû opérer dans cette rencontre en pointe des Mauves. C'est tout dire.

Luc Devroe dispose encore d'un bon mois pour trouver un attaquant susceptible d'épauler le nouveau venu Dimata aux avant-postes. Car Teodorczyk et Thelin, doublures actuellement au Mondial, respectivement de la Pologne et de la Suède, peuvent disposer en cas de bonne offre.

Vendredi, c'est un premier test d'envergure qui attend les Sportingmen : le PAOK. Ce sera sans doute l'occasion de voir ce qu'Abazaj, une autre nouvelle tête, peut apporter à la division offensive des Bruxellois...

Par Alain Eliasy

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré au Sporting Anderlecht dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires