Anderlecht s'incline 1-3 face à Ostende

16/08/15 à 16:45 - Mise à jour à 16:48

Source: Belga

L'enjeu était clair dimanche après-midi à l'Albert Park en ébullition pour la circonstance. Le gagnant éventuel du choc Ostende - RSC Anderlecht occuperait au moins provisoirement seul la tête du championnat avant d'être rejoint par Saint-Trond en cas de succès des Trudonnaires à La Gantoise, tenante du titre.

Anderlecht s'incline 1-3 face à Ostende

© BELGA

Et c'est à la poursuite du KVO, vainqueur 3-1 (mi-temps: 1-0), que se lanceront les Canaris en début de soirée à la Ghelamco Arena (coup d'envoi à 18 heures). D'emblée conquérante, l'équipe d'Yves Vanderhaeghe a même fait exploser le stade dès la 3e minute lorsque Knowledge Musona a fusillé Silvio Proto du gauche à bout portant dès la 3e minute en reprenant un corner de Franck Berrier au deuxième poteau. La défense mauve, où Kara, qui devait tenir Antonio Milic, avait notamment été surmonté, était demeurée passive.

Elle le sera encore vingt minutes plus tard lorsqu'une erreur monstrueuse de Kara permit à Gohi Bi Cyriac de se présenter seul face à Proto pour venger sa malheureuse expérience anderlechtoise. Sans succès, le gardien visiteur ne se laissant pas dribbler.

Un deuxième goal était clairement à la portée d'Ostende, mais à condition de ne pas galvauder les occasions à l'image de Musona (27e et 39e) et encore Cyriac (32e), dont les envois surmontèrent l'objectif ou filèrent juste à côté.

Anderlecht, surclassé, s'en tirait bien en regagnant les vestiaires avec un handicap minimum à la mi-temps, tout restant par conséquent possible. Ses supporters n'étaient pas pour autant rassurés, mais plutôt consternés, alors que ceux d'Ostende regrettaient le k.o manqué.

A la reprise les mauves n'avaient guère le choix s'ils voulaient éviter le naufrage. Ils eurent la chance de bénéficier d'emblée d'un vent favorable, ou plutôt de la jambe de Milic qui dévia le ballon dans son propre but sur un centre de Frank Acheampong (1-1, 48e). La physionomie du match avait changé, et le gardien local Didier Ovono eut à son tour un peu de réussite en écartant une tête de Guillaume Gillet via la transversale à la 57e.

Ostende restait cependant dans le coup, et allait même inscrire un superbe deuxième but par... Cyriac, qui cette fois tenait sa revanche, après une belle combinaison entre Berrier et Musona, puis un centre parfait du Français (2-1, 64e).

Besnik Hasi lança alors Stefano Okaka dans la bagarre dont il retira Idrissa Sylla (66e), puis Aaron Leya Iseka, qui doubla Imoh Ezekiel (79e).

Mais c'est Musona qui eut le dernier mot en transformant un penalty stupidement concédé par Kara, lequel laissa l'ancien brugeois Joseph Akpala, à peine monté au jeu, lui chiper le ballon (3-1, 88e).

La première défaite de la saison des Anderlechtois était consommée et s'ils jouaient en jaune, c'est Ostende qui endossait le maillot de leader....

En savoir plus sur:

Nos partenaires