Anderlecht n'a "joué" qu'une mi-temps et s'impose 2-0 face au vaillant RMP

01/11/15 à 23:08 - Mise à jour à 02/11/15 à 11:15

Source: Belga

Huit jours après avoir dynamité la Cristal Arena, le Royal Mouscron-Péruwelz était attendu avec la plus grande curiosité au Stade Constant Vanden Stock, dimanche lors de la 14e journée de la Jupiler Pro league de football.

Anderlecht n'a "joué" qu'une mi-temps et s'impose 2-0 face au vaillant RMP

© BELGA/Virginie Lefour

Après la raclée (0-4) infligée à Genk, les Hurlus allaient-ils signer un nouveau coup d'éclat, ou rentrer dans le rang face à un adversaire averti qui en valait donc deux. Ce qui sur le papier ne leur laissait donc pas beaucoup de chances...

Il n'empêche que la première réelle occasion fut pour Nikola Aksentijevic qui bien lancé sur le flanc droit croisa trop son tir après avoir débordé Ibrahima Conté à la 12e.

David Hubert également, gaspilla une belle balle de but en reprenant au-dessus de l'intérieur du pied un corner de Julian Michel qui avait surpris toute la défense locale.

L'absence de Steven Defour (suspendu) se faisait visiblement sentir, d'autant que Dennis Praet qui s'était blessé à l'échauffement (dos) manquait également dans les rangs mauves.

Coup dur pour les visiteurs, contraints de remplacer Michel, apparemment victime d'un claquage, par Luigi Vaccaro à la 32e. Kara avait auparavant eu l'occasion de placer sa tête sur un centre de Youri Tielemans, mais elle s'égara dans les nuages (30e).

Mouscron menait aux points à la mi-temps (0-0), Anderlecht ne faisant pas meilleure figure qu'à Courtrai (1-1) trois jours plus tôt.

Sermonnés par Besnik Hasi au repos, les visités ont ouvert le score contre le cours du jeu par Andy Najar qui bénéficia du jusqu'au boutisme d'Imoh Ezekiel pour récupérer le ballon en position idéale face au gardien Vagner (1-0, 51e), alors qu'une tête d'Hubert venait d'échouer à côté du but de Proto.

Anderlecht était bien payé, mais Mouscron pas encore mort.

Proto dut en effet sortir un grand réflexe pour empêcher Frédéric Maciel d'égaliser à la 62e sur un service d'Anice Badri. Vagner s'illustra lui sur un tir de Tielemans quelques instants plus tard.

Frank Acheampong doubla l'arrière-gauche Obradovic qui avait quitté le terrain en civière à la 69e.

Filip Markovic qui avait remplacé Maciel, galvauda une occasion énorme à la 78e.

Najar, encore lui, se montra plus adroit dans les arrêts de jeu (2-0, 90e+3)

Mouscron, 14e avec 3 points d'avance sur la lanterne rouge Westerlo, avait entre-temps tenté jusqu'au bout d'égaliser, Anderlecht ne méritant sans doute pas tout à fait cette victoire qui lui vaut de revenir à un point de La Gantoise, tenante du titre, grâce à une 2e mi-temps plus consistante que la première, catastrophique...

En savoir plus sur:

Nos partenaires