Anderlecht: le juste milieu

24/10/15 à 14:48 - Mise à jour à 14:47

Source: Sportmagazine

La visite de Bruges dimanche doit confirmer la montée en puissance d'Anderlecht.

Anderlecht: le juste milieu

Le duo Defour-Dendoncker a impressionné par son volume de jeu face à Tottenham. © BELGAIMAGE

Anderlecht aborde son deuxième "topper" de la saison avec bien plus de certitudes. La victoire de jeudi face à Tottenham (2-1) n'a fait que confirmer la montée en puissance des Mauves. Début août quand Gand s'était déplacé au Parc Astrid, les Mauves avaient alors fait illusion en dominant la première demi-heure, les deux-tiers restant étant maitrisés par les Champions en titre. Les doutes étaient alors nombreux côté anderlecthois. Le losange prôné par Besnik Hasi, qui devait permettre de faire jouer à la fois Tielemans, Dendoncker, Defour et Praet (à la pointe de ce losange), est très vite apparu contre-productif.

Aujourd'hui, Besnik Hasi semble avoir trouvé la bonne formule au milieu de terrain grâce notamment à la forme affichée par le duo Dendoncker-Defourdont la complémentarité fait des dégâts ces dernières semaines grâce à un volume de jeu impressionnant, des permutations et de la justesse dans les échanges. Autre motif de satisfaction, Ivan Obradovic dont l'apport offensif est indéniable comme on a pu s'en rendre compte à Waregem et face à Tottenham. Andy Najar (incertain pour dimanche) a donc trouvé son parfait pendant côté gauche. Kara Mbodj n'a par contre pas encore rassuré les sceptiques (à l'image de sa grossière faute sur le but des Spurs) même si le défenseur sénégalais prend de plus en plus de place en défense et s'apprête à devenir le leader tant recherché de la ligne arrière.

Devant, plus personne n'évoque encore le nom de Mitrovic. Stefano Okaka fait l'unanimité alors que les moqueries et sifflets accompagnaient ses débuts. Le puissant attaquant italien, dont l'importance grandit aussi dans le vestiaire, semble également de plus en plus à l'aise dans les combinaisons.

Reste à voir si dimanche, Hasi optera pour un 4-4-2 (comme à Zulte Waregem) ou un 4-5-1 (face à Tottenham) et surtout si Anderlecht arrivera à confirmer l'élan positif aperçu ces dernières semaines.

Par Thomas Bricmont

Nos partenaires