Marc Degryse
Opinion

21/11/17 à 11:30 - Mise à jour à 14:58
Du Sport/Footmagazine du 22/11/17

"Anderlecht doit rester belge"

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, il serait risqué que le Sporting soit vendu à des investisseurs étrangers.

"Anderlecht doit rester belge"

Anderlecht bientôt dans d'autres mains ? © Belgaimage

Anderlecht continue à se chercher, à chercher son football. La victoire à Mouscron ne peut évidemment pas éclipser les insuffisances dans le jeu. Hein Vanhaezebrouck n'a pas encore réussi à rendre chaque joueur performant à 100 % à son meilleur poste. Comme si tout le monde n'avait pas encore compris son système, là où il veut en venir.

Il y a des éclaircies, match après match. Par exemple, Sven Kums montre des signes d'amélioration à certains moments. Son ouverture pour Massimo Bruno, samedi soir, est un de ces signes. Bruno a obtenu sa chance, il l'a bien saisie. Pour lui, c'est le moment de s'affirmer, aussi longtemps qu'Andy Najar ne sera pas revenu pour occuper le couloir droit. Nicolae Stanciu est un autre Mauve qui a reçu une occasion de démontrer son niveau, mais lui, il n'en a pas fait grand-chose.

Partager

C'est sans doute le bon moment pour que le club change de mains. La famille Vanden Stock a tout donné pendant un demi-siècle, on peut passer à autre chose.

Sur le flanc gauche, tout est beaucoup plus clair. Henry Onyekuru doit toujours jouer. On voit qu'il a encore des difficultés pour comprendre certaines idées tactiques du coach mais son talent naturel et sa vitesse en font un pion incontournable. Il a toutes les qualités pour finir meilleur buteur du championnat.

Sofiane Hanni est bien monté, c'est un autre point positif du déplacement à Mouscron. Il est dans le dur depuis plusieurs semaines, il va peut-être repartir vers le haut grâce à ce match. Il y a aussi le cas Adrien Trebel, le meilleur Anderlechtois pendant un long moment mais aujourd'hui un peu moins bien. Et puis, Leander Dendoncker attend toujours de prendre son véritable démarrage dans ce championnat. Bref, ça fait beaucoup, mais Anderlecht ne peut plus perdre trop de plumes parce que, tout en haut, Bruges ne l'attend pas.

Les chances bruxelloises contre le Bayern ? En football, il y a toujours au moins une chance. Maintenant, est-ce qu'Anderlecht a une chance sur dix ou une chance sur cent de faire un résultat ? ... Pour moi, c'est perdu d'avance. Il faut prendre un point pour continuer à y croire un tout petit peu mais on ne doit évidemment pas s'attendre à ce que ça préoccupe les gars du Bayern. Ce serait en tout cas dramatique que le Sporting finisse ses matches de Ligue des Champions sans marquer un seul but. Ce serait l'humiliation ultime.

À part ça, le club est à vendre ! Aujourd'hui, la question n'est plus de savoir si Anderlecht va être racheté, on se demande simplement quand il va être vendu. Ce qui me frappe, ce sont les réactions des supporters, ces derniers jours. Ils sont clairement fort touchés, je ne pensais pas qu'ils étaient autant attachés aux propriétaires actuels. Mais c'est sans doute le bon moment pour que le club change de mains. La famille Vanden Stock a tout donné pendant un demi-siècle, on peut passer à autre chose. Si on veut que ce club passe un palier, il faut de nouveaux investisseurs.

J'espère qu'Anderlecht va rester dans des mains belges. Un peu partout, que ce soit en Belgique ou ailleurs, on voit débarquer des investisseurs chinois, russes ou qataris. Je ne dis pas que c'est une mauvaise chose. On constate en Angleterre ou en France que ça peut donner des résultats, avec des clubs qui passent du jour au lendemain dans une autre dimension. Mais voir le porte-drapeau historique du football belge dans le giron d'hommes d'affaires étrangers, ça ne me convient pas. Je pense que les supporters d'Anderlecht, eux aussi, ont une nette préférence pour un nouveau propriétaire de chez nous.

Si le patron de Ghelamco confirme son intérêt et arrive à finaliser le rachat, ce sera prometteur parce qu'on se doute que ça bougerait enfin dans le dossier d'un nouveau stade. Et ce nouveau stade pourrait être le déclencheur d'une nouvelle dynamique pour le club. J'ai vraiment l'impression que la direction actuelle réfléchit à tout ça et ne vendra pas le Sporting à n'importe qui. Anderlecht dans les mains d'un investisseur à risques, je n'y crois pas.

Nos partenaires